l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Indemnités journalières suite arrêt plus de 6 mois

Bonjour,

Comme chaque situation est différente et que j’ai plusieurs informations différentes sur internet, je préfère venir ici pour avoir ces informations.

En effet je suis en arrêt de travail depuis maintenant plus de 6 mois et mes IJ sont actuellement en attente d’étude.

Alors je voulais connaitre les conditions précises pour poursuivre mon indemnisation, j’ai lu à différents endroits qu’il fallait avoir 800 heures ou 600h d’activités pendant les 12 mois précédents l'arrêt de travail?

Je suis en CDI à 35h depuis juillet 2016 et en arret depuis octobre 2018 jusqu’a aujourd’hui, j’ai donc ces 600 ou 800h nécessaire

Faut t’il être reconnu en ALD?
Y a t’il un passage devant le medecin conseil?

J’ai eu une visite au medecin conseil en janvier 2019, qui selon la conseillere que j’ai eu au telephone a mit un avis favorable.
On me dit que ma situation va être revu dans les 72h suite a l’envoi d’une reclamation mais cela m’inquiète car pour l’instant ma pathologie evolue pas de façon favorable.

Merci par avance de vos reponses,

Nicolas80

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9695 réponses publiées
  • 1168 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Vous avez assez cotisé d'heure.
Si votre pathologie ne relève pas de l'ALD exonérante, le fait d'être en arrêt depuis 6 mois entraine une ALD non exonérante grâce à l'avis favorable du médecin conseil.
Le passage n'est pas obligatoire ni systématique.

Cordialement

Bonjour Nicolas80,

Lorsqu'un arrêt de travail est en rapport avec une affection nécessitant une interruption de travail ou des soins continus d'une durée prévisible supérieure à 6 mois (ALD exonérante ou non), l'indemnisation peut se poursuivre si l'assuré remplit les conditions d'ouverture de droits.

Afin de comprendre la différence entre ces deux affections (ALD exonérante ou non), je vous invite à consulter la réponse apportée par notre expert ameli Isabelle dans ce topic intitulé "ALD Exonérante".

Le médecin conseil vous recevra s'il l'estime nécessaire.

Bonne journée.