l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Rente sécurité social

Bonjour ,
j'ai 44 ans a ma naissance , je n'avais rien de particulier . Mais vers l'âge de 3 ans j'ai eu un legé strabisme a l’œil droit . Mes parents m’ont fait opéré par un médecin de quartier qui ma coupé tout les nerfs de la paupière et de l’œil sauf le nerf optique .
Opéré une autre fois par un autre médecin qui ne pouvais pas faire grand chose ma redirigé vers grange blanche a Lyon . Ou j'ai subi 5 a 6 opération entre mes 6 ans et 12 ans .
Il y a 11 ans j'ai repris rendez vous avec le médecin a Lyon qui m'avait opéré de la paupière . Et ma dit vous avez une corné d'une personne de 70 ans .
J'ai des douleurs a cette œil depuis toujours , et il ma dit quand vous ne supporterez plus la douleur il faudra désensibilisé l’œil et mettre un cache .
Aujourd’hui ma paupière es complétement fermé et si je la soulève mon œil est complètement a droite .
Imaginé l'adolescence que j'ai subi , et suite a des accidents de la vie je suis en dépression depuis 11 ans . J'ai fait 2 TS , la j'ai rechuté et je suis en clinique psychiatrique .
Entre mes chutes de dépression et ts et arrêt . j'ai toujours travaillé , je n'ai jamais rien demandé soit a la Mdph ou autre pour une reconnaissance .Mais aujourd'hui cela mais vraiment handicapant autant psychologiquement que physiquement .
Je voulais savoir si dans mon cas je pouvais prétendre a une rente de la sécurité social .
Je me pose la question car ce n'est pas un accident de travail , ni maladie professionnel .

Merci par avance de vos réponse .

kanner

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Bonjour kanner,

Nous sommes navrés de la situation que vous rencontrez.

Une rente ne peut être attribuée que suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle. Cependant, pour toute perte de salaire résultant de la réduction de la capacité de travail suite à un accident ou une maladie d'origine non professionnelle, il est possible d'effectuer une demande de pension d'invalidité.

Pour pouvoir y prétendre, les conditions suivantes doivent être réunies :

- Vous n’avez pas atteint l’âge légal de départ à la retraite,

- Votre capacité de travail ou de revenus est réduite d'au moins 2/3,

- Vous êtes immatriculé(e) depuis au moins 12 mois au moment de l'arrêt de votre travail suivi d'invalidité ou au moment de la constatation de votre invalidité par le médecin conseil de votre caisse d'assurance maladie,

- Vous avez effectué au cours des 12 mois qui précèdent votre arrêt de travail suivi d'invalidité ou constatation médicale de l'invalidité au moins 600 heures de travail salarié (ou vous avez cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois le Smic en vigueur (salaire minimum de croissance) horaire).

Dans cette éventualité, je vous invite à vous rapprocher de votre médecin traitantpuor remplir avec lui le formulaire S4150 "Demande de pension d'invalidité" (disponible en téléchargement sur le site ameli.fr). Ce formulaire dûment complété devra ensuite être adressé, accompagné des justificatifs demandés, à votre caisse primaire qui disposera alors d'un délai de 2 mois pour étudier votre dossier.

Trois situations sont alors possibles :

- Votre caisse d'assurance maladie vous donne son accord et vous adresse un titre de pension d'invalidité et une notification d'attribution précisant la catégorie et le montant de votre pension.

- Votre caisse d'assurance maladie vous notifie un refus et vous indique les voies de recours.

- Aucune réponse ne vous parvient durant ce délai de 2 mois : considérez que votre caisse primaire a rejeté votre demande. Cette dernière vous indiquera ultérieurement les voies de recours.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site ameli.fr rubrique "Invalidité, handicap". Les coordonnées de votre caisse sont quant à elles indiquées dans la rubrique "Adresses et contacts" de ce même site.

Si besoin, vous pouvez également vous rapprocher du service social de votre caisse. Il vous suffit de sélectionner "Contacter le service social" en objet du message que vous rédigerez depuis la messagerie de votre compte ameli.

Restant à votre écoute, je vous souhaite bon courage dans vos démarches.