l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

2 Refus de pension d'invalidité

41ans ,Portugaise
J'ai plus d'avenir professionnel
Sans études, ( équivalente 3ème )
Hernie discal L5 C1
Ortodese mise en place bientôt 3ans
Douleurs lombaires 5 sur 7 dans la semaine
Quand je suis plus actife dans mes journées
Arrêté maladie ,traitements jusqu' appelle pour rdv médecin conseillé CPAM
Finie arrêté maladie car je suis très jeune pour pas travailler...
Pôle emploi , chômage ça fait 1an e 3mois
( bientôt finie chômage )
Des crises plus au moins forts ,
Urgences avec crise dos et jambe ....envoi a mon chirurgien au plus vite ...
J'arrive en cannes au rdv ....cortisone ...bloqué 3semaines
Cortisone et IRM ....prochain rdv ,bilan : tout va bien
Beaucoup des rdv avec les mêmes plaintes , Neurologue , rumathologue....tout va bien
Et les douleurs plus au moins sont toujours là...
Tramadol , Gabapentine , je essaye de prendre le moins possible car je m' empoissonne depuis 4ans avec des médicaments forts
Rééducation au je me plaint quand je fait travailler le bacin...
Tout va bien dans le bilan final de 3semaines intensifs à la clinique au j'étais opéré....
Kiné suvant ..rien ne change
Fatigué à mort quand on me dit que tout va bien ,il faut muscler le dos ,c'est clair , j'accepte ...Je comprend Mais aucan medecin , kine , ergoterapeut m'ecoute quand je dit que j'ai mal quand le bacin travaille
Après 3ans de pas écouté, de mon operation ni réponses pour mon mal être, j'abandonne carrement
Je suis pas française, je étais qu'un numéro qui conte pas ...on fait tout pour que je me taise...
J'abandonne ...
Essayer 2 fois pension invalidité, examen très nule...
Plier jenou, levée, panche en avant ,redraisser...
Et voilà pendents 2minutes l'examen qui ils font
Une décision si important , au je pourrais travailler à mi temps au moins sans vivre massacré, sans aggraver mon problème au dos et tenir jusqu'à l'âge de la retraite J'ai dit : au moins demi temps ,car je sent , je sais que je tiens pas ,même au chômage avec une vie sans efforts, ce sont les douleurs qui le réveil chaque matin
Décision final : pas droit à une pension d'invalidité 2fois refusé...
Accompagment reconversion Pro...
Pendents 1an , rien que une formation langue française ou j'ai eu du mal à tenir des journées assise...
Mais je l'ai fait avec espoir et motivation
Accompagment à présent avec une conseillère pour bilan de compétences pour ma reconversion
Avec mes études tenant conte ma situation santé : pas de ménage, pas d'aide à domicile , pas de pressing, vendeuse En petit commerce ,juste caisse
Mais, Aucan commerce ont une employé juste tenant une caisse, on fait de tout après enquête métier...
Hypermarchés, pas question car beaucoup de rotation lombaire...interdit par médecin du travailler quand mon licenciement au j'étais employer de rayon on cdi et as possible d'aller en caisse en poste aménagé...
Possibilité call Center , je déteste en plus il faut avoir une bonne locution verbal...Portugaise ma langue maternelle ...
Quesque je ferait de ma vie si je peux pas faire d'efforts phisiques, pas port de chargé, pas de demande de rotation lombaire , sans études...et on me dit que je suis jeune pour travailler et me refusé une invalidité au moins partiel au me permettrait de travailler au moins à demi temps !!!???
Je suis rien ici au j'ai tout donne pendents dix ans de ma vie et grâce à tout donner réussir et monté une échelle dans mon parcours ici , passant de femme de ménage à employer de rayon à demi temps cdd, 3mois après temp complete en CDI...j'étais motivé, j'étais active, j'ai tout donne .1 an à tenir avec médicaments, kine pour pas aller en arrêté maladie ...jusqu' au point d'une opération avec arthodese...
Ma faute, je le sais aujourd'hui, mais pour me faire connaître ma nature de personne travailleuse
J'ai tout donné, et on l'abandonne comme un animal
Maintenaint, sans moral, fatigué à mort de tout ce roulement, je pense revenir à mon pays comme ça
Sans santé, sans emploi aménagé car la bas on as pas le choix, il faut survivre comme on peux ...mais au moins je serait chez moi , à côté de ma unique fille que j'ai laissé ça fait dix ans pour RIEN
Tout ce que j'ai réussi, toutes ces années de maladie, convalescence je vie ma vie seule avec 800euros de chômage, un crédit voiture que j'ai réussi à payer avec un grand effort pour pas tout perdre .
J'ai une voiture rien que et je survie un jour après l'autre, rdv médecins, entretiens pôle emploi , ateliers,accompagment qui donne à aucune parte , gasoil de ma poche et je vie avec 800 quelques euros
Recommencer à zéro une profession, avec ma moral qui est morte , dans un pays qui est pas le mien ,sans famille , sans soutien moral ????!!!
Ce cycle il faut le fermer ,si il faut souffrir pour la vie ,je le ferais chez moi avec ma famille mes racines, au moins j'ai un aspect psycologique positife dans cette vie de souffrances physiques .
Je suis rien ici , la bas je serait et je sentirait vivant
Si je sais ce que attend ? Oui.
Souffrances car ça je sais ,je sent mon corp et je sais qui tout va s'aggraver de plus en plus ,mais il faut trouver un boulout pour vivre
Un boulot de bas niveau et sans choix , pareille qu'ici
que je peux rien faire sans me déclencher des douleurs
Au moins si c'est pour souffrir le reste de la vie , au moins je mourrais chez moi , sans frais pour ma famille
Je serais sur place
J'ai pense, j'avais 3mois après le deuxième refus pour faire une autre demande ...
Tellement blessé, fatigué de toutes les démarches pour écouter chaque fois : tout va bien avec votre artrodesse, vous êtes jeune pour pas travailler ....
La aine contre toute le système et maintenant je regrette car les douleurs mon réveiller depuis 5h du matin , moitié de Tramadol pour pas tuer mon fois ...
Ça va mieux, mais je panique car en rentrant à mon pays c'est mon début le la fin ...
Mais j'en peux plus d'être ici
Je veut serré ma fille dans me bras toutes les jours et me sentir on vie
C'est juste de me refusé une invalidité au moins partiel ????
Pour me permettre travailler à mi temps?
Car je veux pas rester sans travailler , jamais de ma vie j'ai voulu ça. J' ai soife de me sentir util dans la société , épanouie sans mettre ma santé en risque ,finir avec ma mobilité permanentement car le dos et fragil déjà, arthrose au ils ont place mon arthodese /prothèse discal
Il y a t'il quelque chose , la dernière chose que je puisse faire pour pas condamnée ce que me reste de santé et avoir une vie moins activé sans perdre ce que me reste?????
Je vous on prie , donnez moi un espoir s'il y a un
Je suis à bout de forces
Il y a que l'espoir de voir ma fille qui me tiens de bout encore
Excuses pour mes fautes d'orthographe, excuses pour mon crie de secours / quelqu' un me crois quand je dit j'ai mal ?????
Il y a t'il un espoir quelque parte pour ma situation de santé ????
Qui on reconnaisse que oui je suis jeune pour travailler ,mais le dos , le dos c'est de support de tout et le mien est casé, fragil déjà pourquoi on reconnais pas ça ??????

Paula
Paula

Paula

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Audrey
Audrey

Audrey

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 1357 réponses publiées

Audrey, 27 ans, petite boule d’énergie pleine de projets pour l’avenir et dotée d’...

Voir le profil

Bonjour Paula,

Nous sommes navrés pour la situation que vous rencontrez.

Dans un premier temps, vous pouvez contester le refus de mise en invalidité en suivant les voies de recours indiquées sur votre notification.

De plus, je vous conseille de solliciter le service social de l’Assurance maladie de votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) afin qu’un accompagnement personnalisé soit mis en place.

Pour contacter le service social, vous pouvez vous rendre dans un point d’accueil de votre CPAM. Les différents points d’accueils de votre département de résidence sont disponibles dans la rubrique "Adresses et contacts" de notre site ameli.fr. Il vous suffira de saisir votre code postal.

Enfin, vous trouverez plus d’informations sur le rôle du service social en cliquant sur ce lien "Être accompagné(e) par le service social de l’Assurance Maladie".

Je vous souhaite bon courage dans vos démarches.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (2)

Oui (2)

50%

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile