l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Indemnités journalières avec l'accord du médecin conseil de la CPAM

Bonjour,
Je suis en arrêt maladie depuis mai 2016. Suite à un contrôle médical de la cpam en octobre 2016 reconnue en ALD par la cpam.
En octobre 2016, suite à une visite de pré-reprise avec la médecine du travail pour un éventuel mi-temps thérapeutique, le médecin du travail refuse et souhaite me faire reprendre à temps complet et le signale à la cpam. A partir de là, on m'arrête le paiement de me IJ.
Je fais des courriers de recours qui me sont refusés et finis par saisir le TASS. Ensuite, s'enchainent toutes les expertises médicales que j'ai subi pour avoir eu enfin un avis favorable et signalant que la cpam devait me rembourser le retard de mes IJ jusqu'au 31 mai 2018 et que je pouvais éventuellement reprendre un mi- temps thérapeutique à partir du 1er juin 2018.
Le problème est qu'à cette date, mon état ne s'était malheureusement pas améliroré, j'étais en depression + toutes ces douleurs atroces de fybromyalgie qui me torturent... Je continuais donc à envoyer mes prolongations d'arrêt maladie à mon employeur et cpam jusqu'à présent. En octobre 2018 ma rhumatologue me découvre une ALD, la déclare à la cpam d'où on me passe rapidement au 100%. En novembre 2018 mon médecin me fait un nouvel arrêt de travail concernant cette ALD.
En janvier 2019, le médecin conseil cpam me convoque et me passe en invalidité 1. Il me signale qu'il associe les 2 arrêt de travail initiaux afin que le retard de mes IJ depuis le 1er juin 2018 me soient indemnisées jusqu'au 1er mars (reprise de travail prévue en mi-temps). Et là ! le service admnistratif refuse car il dit que j'aurais dû reprendre en juin 2018 !
Je retourne à la cpam, j'explique toute la situation... on me dit que du moment que le médecin conseil demande de reprendre les paiements, le service administratif n'a pas à se prononcer sur les décisions médicacles du médecin conseil et doit procéder au retard de mes paiements, et ce, jusqu'au 28 féfrier 2019 puisqu'au 1er mars date à laquelle je reprends mon emploi à mi-temps en catégorie 1 (j'ai déjà mis tout ça en place avec la médecine du travail).
Alors pourquoi tout cet acharnement sur moi ! ce n'est pas normal !
Aidez moi s'il vous plait car là je n'en peux plus !
J'ai à nouveau l'intention de retourner à la CPAM dans la semaine qui arrive...
Merci à vous pour une réponse...
Cordialement
Melulisse

Melulisse1347

Melulisse1347

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Melulisse1347,

Nous sommes navrés de la situation que vous rencontrez.

Si vous estimez que le traitement de votre dossier (ou la réponse apportée) n’est pas satisfaisant(e), je vous invite à contacter la conciliation de votre caisse. Les modalités sont décrites dans la rubrique "Réclamation, conciliation, voies de recours" du site ameli.fr

De même, si vous souhaitez faire un point personnalisé sur votre situation, n'hésitez pas à contacter votre caisse primaire, comme indiqué dans la rubrique "Adresses et contacts", toujours depuis notre site.

Bonne journée à vous.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (4)

Oui (0)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Melulisse1347

Melulisse1347

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Isabelle,

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour votre réponse.
Pour information, j'ai déjà saisie un conciliateur par mail à "conciliateur.cpam-marseille@assurance-maladie.fr" en date du 17 décembre 2018 en y joignant tous les documents en pièces jointes et toujours pas de réponse à ce jour ! ...
Ensuite j'ai pris RDV avec la cpam les 07 et 17 janvier 2019, j'ai donné les documents du medecin conseil qui précisaient bien que je dois être indemnisée jusqu'au 1er mars 2019, date à laquelle je reprends mon travail en mi-temps catégorie 1 et j'ai eu à nouveau une réponse négative du service administratif alors que ce dernier ne doit pas se prononcer lors d'une décision du médecin conseil !
Je ne devrais pas passer par une voie de recours dans ma situation actuelle, si on prendrait bien mon dossier en compte !
D'où j'en conclus que c'est de l'acharnement en ma personne, et là, c'est très grave, alors que ça fait 27 ans que je travaille et que je cotise à la sécu..
donc c'est mon dû !
Il faut vraiment que la cpam traite une fois pour toute mon dossier et me règle mes IJ que l'on me doit !

Bien à vous

Melulisse 1347

Melulisse1347

Melulisse1347

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Isabelle,

Je tiens à vous remercier pour votre réponse.
Pour information, en date du 17 décembre 2018, j'ai envoyé un mail à un conciliateur de la CPAM, sans réponse à ce jour.
Ensuite les 07 et 17 janvier 2019, je me suis rendue à la CPAM (Rdv que j'avais demandé )
Avec tous les documents nécessaires du médecin conseil, d où il était mentionné qu'on devait continuer de payer les IJ jusqu'au 1er mars 2019 date à laquelle bien sûr je reprends mon travail à mi-temps avec invalidité catégorie 1.
Suite à ces 2 rdv, d où le second, la personne qui m a reçue à tout vérifié mon dossier et m'a affirmé qu'il y aurait un avis favorable afin qu'on procède à tout mon remboursement...
Mais malheureusement, le 19 janvier dernier, j'ai à nouveau reçu un message sur mon compte ameli pour avis non favorable !
Alors que toutes décisions prises par le médecin conseil (service médical ) ne peuvent être contestées par le service administratif !
Ce dernier ne doit absolument pas se prononcer de leurs décisions !!
Encore une fois c'est un acharnement sur ma personne et c'est très grave !!!
Je ne compte pas en rester là.
Cela fait 27ans que je travaille et que je cotise pour la sécu ! Je réclame juste mon dû et c'est mon droit !
C'est quand même fou de se battre ainsi !
Là CPAM se contente tout simplement de vous faire un courrier basique de 3 lignes en rejetant la demande !!!

Bien à vous.

Melulisse 1347