l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt maladie consécutif à un temps partiel thérapeutique suivi d'un

Bonjour
En arrêt de mai à fin juin 2018, la médecine du travail m'a ensuite recommandé un temps partiel thérapeutique suivi d'un. Celui ci à dure 6 mois de juillet à décembre. Les 3 1ers mois j'ai travaillé 3 jours/semaine, puis les 3 mois suivants 4 jours/semaine.
J'ai repris une semaine puis lors de la visite de reprise à temps complet la médecine du travail ne m'a pas autorisé à reprendre le travail. Je suis à nouveau en arrêt depuis le 7/01 et ce jusqu'au 4/02.
Comment vais je être indemnisée. Ai je encore droit à des IJ et mon employeur va t- il me maintenir mon salaire?

Fabie07

Fabie07

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Fabie07,

Nous avons répondu à une question similaire à la vôtre sur le forum.

Pour consulter la réponse qui a été apportée par notre expert ameli Anaële, je vous invite à vous rendre sur ce topic qui présente l'indemnisation du congé maladie.

Vous trouverez des informations complémentaires sur ameli.fr, dans la rubrique "Arrêt de travail pour maladie : vos indemnités journalières".

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 10523 réponses publiées
  • 1910 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

au niveau de la CPAM, vous aurez droit a des IJ si vous ouvrez droit...

  • si vous êtes en ALD: vuos avez droit à 3 ans d'IJ depuis le premier arrêt lié à l'ALD
  • si vous n'êtes pas en ALD, vous ne pouvez pas avoir plus de 360 jours indemnisés sur 3 ans (la période en temps partiel compte pour les 360 jours).

Pour votre employeur: tout dépend de votre convention collective