l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

En Ald demande de rdv pour pré reprise au médecin du travail par le médecin conseil

Bonjour étant en Ald depuis juillet 2017 suite à un cancer j’ai été convoqué par le médecin conseille qui m’a dit que je devais voir le médecin du travail pour une visite de pré reprise je ne suis toujours pas en mesure physiquement et moralement de reprendre mon travail fatigué chronique dépression persistante depuis l’arret des traitements dû à mon lourd traitement de chimiothérapie mon médecin traitant ne veut pas me faire reprendre tant que mon état n’a pas évolué et nous savons tous que les effets secondaires d’un lourd traitement de chimiothérapie ne partent pas en un claquement de doigts j’ai plusieur questions pourquoi le médecin conseil m’oriente vers une visite de pré reprise avec le médecin du travail si mon état ne permet pas de reprise ? en quoi consiste cette visite de pré reprise avec le médecin du travail ? a l’issu de cette visite le médecin du travail peu t il m’obliger à reprendre le travail alors que mon état ne le permet pas et que mon médecin traitant ne le souhaite pas ?et à l’issu de cet entretien le médecin du travail est il dans l’obligation de prendre dans l’immédiat la descision de l’inaptitude ? Merci pour votre éclairage car je suis un peu perdu et je n’est pas bien compris le but de m’envoyer en visite de pré reprise alors que mon état de santé ne me permet aucune reprise possible je vous remercie. Bien cordialement

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Jaks,

Concernant la décision prise par le médecin du travail, l'Assurance Maladie ne pourra intervenir. Je vous invite à vous rapprocher de la médecine du travail à ce sujet.

Je vous conseille de vous rapprocher du service social de votre caisse primaire d'assurance maladie afin de faire le point sur votre situation quant à la prévention de la désinsertion professionnelle.

Vous pouvez contacter le service social depuis la messagerie de votre compte ameli en sélectionnant "Contacter le service social" en objet de votre message.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (6)

Oui (8)

57%

57% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir Jack qu à donner votre visite à la medecine du travail
Merci de votre réponse je suis dans la même situation
D avance merci

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour choupette je n’est pas encore vu le médecin du travail je le vois dans 3 semaine mais expliquer mon cas à l’assistante du médecin du travail elle m’a expliqué qu’il n’y a aucune obligation de reprise je doit amener les justificatifs de ma situation médicale et rencontrer le médecin du travail qui dans un premier temp constatera que je ne peu pas encore reprendre c’est la première étape c’est la procédure à suivre pour pas que les ij soient coupés il y aura d’autre rdv avec le médecin du travail par suite pour reclassement ou signifier une inaptitude

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci beaucoup pour votre réponse
J ai également rdv dans 3 semaines auprès de la medecine du travail et je vois quelques jours avant assistante sociale de la CPAM
Je ne manquerais pas de vous tenir informer
Mais merci de votre réponse
Bonne soirée et bonnes fêtes

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir Jacks
Je vois médecine du travail demain je ne vous cache pas que cela me stresse beaucoup
J ai eu rdv lundi Avec assistante sociale de la CPAM très bien qui m a expliqué pas mal de chose
Je vous tiens au courant
Bonne soiree

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir choupette j’ai rencontré l’assis Social de la cpam mercredi dernier elle m’a aider à monter un dossier pour une demande de reconnaissance de travailleur handicapé afin par rapport à la pathologie et mon ald 30 pour pouvoir bénéficier entre autre d’un poste adaptaté et d’horraire aménager cela m’aidera pour la suite de mon parcours professionnel j’ai aussi rencontré le médecin du travail vendredi à qui j’ai exposé mon lourd dossier médical et au vu de mon cas elle m’a toutva fait comprise et à été dans le sens de mon médecin référent hématologue et de mon médecin traitant qui pour eux au vu de ma situation médicale actuelle avec les traitements de chimiothérapie que j’ai eu et tjs aussi sous traitement lourd pour mon autre pathologie mes immunités sont encore très fluctuantes et pas encore assez stable et donc les risques infectieux sont encore trop important pour pouvoir envisager un retour à une activité professionnelle le médecin conseil a donc suivie au vu de mon cas les recommandations de mon médecin référent hématologue et de mon médecin traitant elle va donc signaler au médecin conseil mon impossibilité à reprendre un activer professionnel tant que mon état immunitaire sera encore fluctuant et en risque infectieux je reste donc en arrêt maladie justifié et percevrais toujours les indemnités journalières

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je suis cobtente que la situation s arrange pour vous ce qui est un gros soulagement je pense.
L assistante sociale m a conseillée de faire une reconnaissance maladie professionnelle ce que je vais faire cette semaine
J attends avec impatience la suite et vous tiens au courant
Bonne soiree

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Choupette je vous remercie j’espère aussi que pour vous tout ce passera bien mais rassurez-vous il n’y a pas de souci ou autre piège de la part du médecin du travail pour nous obligé à réprendre il faut simplement lui expliquer votre situation médicale et justifiée tout sa il constatera et donnera suite favorable à votre arrêt de travail au médecin conseil et poursuite des indemnités journalières voilà Choupette j’espère avoir pu vous rassurer un peu en attendant de vos nouvelles je vous dit à bientôt .cordialement

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir Jack
Mon rdv c est bien passé le médecin du travail à validé mon arrêt encore 2 mois je doit la revoir à la fin de cette période
Après cette date elle me déclarera inapte
Est ce que vous savez si une fois l inaptitude demandé je peux rester en arrêt avec IJ ou automatiquement je suis licenciee
C est tellement compliquée
Bonne fin de soirée à vous

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Choupette d’apres Ce que je sait normalement oui les ij sont maintenanu jusqu’au licenciement pour inaptitude ensuite le système change je ne sait pas comment vous percevez vos Ij pour ma part c’est la cpam qui verse les ij à mon employeur qui me les remet et le complément de salaire est verser par la mutuelle après que mon employeur leur ai communiqué met dernier relever cpam de chaque moi voilà comment sa fonctionne pour mon cas mais si d’aventure un licenciement pour inaptitude devais intervenir les ij seraient maintenu jusqu’à votre licenciement ensuite c’est l’allocaction chômage qui remplacera les ij verser direct par pôle emploie et le complément de salaire verser direct par la mutuelle plus de passage par l’employeur mais rassurer vous Choupette vos ij seront maintenant jusqu’au licenciement

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Jacks mes IJ me sont versées par la CPAM
Ce que j ai du mal à comprendre c est que l on puisse me mettre inapte puis licenciement ce qui veut dire sur le marché du travail alors que Mon état de santé n est pas au top
C est quand même bien compliqué
J ai du coup à nouveau rdv assistante sociale de la CPAM semaine pro
Je vous tiens au courant
Bonne journee

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Jacks
Voici les nouvelles
Jai eu la médecine du travail au tel qui m a bien expliqué la procédure
Je suis convoquée mi mars pour une visite de reprise
À ce rdv une demande d inaptitude va être faites
J ai envoyee un recommande à mon employeur pour l en avisé ce qui est obligatoire
Après cette demande en inaptitude Je revois mon médecin pour une prolongation car je ne suis pas en état actuellement de reprendre
Et après tout cela je ne sais pas trop
J ai fait une demande de reconnaissance maladie pro j attends il y en a pour des mois
On verra la suite et vois des nouvelles
Cordialement

Jaks

Jaks

Niveau
0
57 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour choupette merci de me donner de vos nouvelles j’espère que vous allez bien oui voilà ce que vous me dites est là suite logique dés procédure j’espère que tout ce passera bien pour vous si vous avez besoin de quelque autre renseignement ou conseil n’hésitez pas bonne journée. Cordialement

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir Jaks
Tout d abord j espère que vous allez bien
Me revoilà voici les nouvelles
J ai rdv semaine prochaine pour une déclaration inaptitude médecin du travail
J ai avant cela eu un appel du service médecine du travail pour étude des risques de mon poste
Dans le même temps visite avec médecin conseil concernant ma demande de reconnaissance de maladie professionnelle
Je viens de recevoir recommandé
Ma demande passe au comité crrmp début avril
Déjà mon cas est étudiable la suite au prochain numéro
Bon week end

thierry51

thierry51

Niveau
1
109 / 750
points
  • 4 questions posées
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, je me permets de vous contacter car je vois beaucoup que vous citez beaucoup le médecin du travail comme décideur de tout ; tout d'abord ce n'est pas le médecin du travail qui décide si oui ou non vous pouvez continuer à toucher des indemnités journalières de sécurité sociale mais le médecin conseil de la sécurité sociale (il ne faut donc pas comprendre) de même le médecin conseil ne vous dit pas d'aller retravailler mais quand il supprime les indemnités c'est plutôt la même chose, de ce fait lorsque les arrêts de travail ont été de plus de 30 jours vous devez prendre rendez-vous auprès d'un médecin du travail avant votre reprise éventuelle (notifiée dans la décision de la cpam car si c'est le médecin conseil qui décide, la réponse vient elle de la cpam) vous avez une date de reprise du travail mentionnée de ce fait le rendez-vous de pré-reprise doit avoir lieu alors que vous êtes encore en arrêt maladie ; vous devez en avertir votre employeur rapidement et par LRAR, vous devez lui signifier la date de reprise mentionnée sur la notification de la sécu et lui demander de prévoir cette fois un rendez-vous de reprise qui doit normalement avoir lieu le jour de votre reprise sauf que dans les faits les médecin du travail sont surbookés et en sous nombre donc le rendez-vous peut avoir lieu dans les 8 jours suivant la reprise ; la question qui reste en suspend pour beaucoup est : que fait-on entre le jour de la reprise et celui du rendez-vous puisque l'on n'est censé reprendre le travail qu'après l'aval du médecin du travail ? Question où je n'ai jamais obtenue de réponse concrète !! la visite de pré-reprise ne permet pas de mettre un salarié inapte mais plutot de parler des problèmes rencontrés et de voir ce qui peut être fait pour aménager votre poste, etc etc alors que la visite de reprise elle permet de mettre le salarié inapte. Dans ce cas vous ne retournez pas travailler, mais attention, le médecin du travail avertit donc votre employeur ainsi que vous même je crois que vous avez un papier à remettre mais lui de son côté reçoit une notification et il dispose d'un mois pour vous reclasser, proposer des solutions ou vous licencier si aucune des deux autres ne peut être réalisées ; je précise que vous pouvez je crois rester en arrêt maladie durant cette période mais que si le médecin conseil de la sécu vous avez déclaré apte à reprendre votre travail vous ne toucherez plus rien, en effet dès lors que vous êtes déclaré inapte, une procédure est engagée durant laquelle ni votre patron ni la sécu ne vous paye ce délais va donc jusqu'à un mois après la notification. au delà c'est votre employeur qui est en faute s'il ne vous a pas contacté pour rendre sa décision. Compliqué mais c'est ce que j'ai compris au fil des forums différents consultés. Mon cas est différent je suis en arrêt depuis plusieurs mois pour grave dépression mon état vient d'ailleurs de s'aggraver et mon traitement augmenté, j'ai l'impression d'être une zombie, je suis convoqué au médecin conseil lundi qui me dira à l'issue s'il pense qu'il continue à me verser mes indemnités ou non, si c'est oui ok si c'est non il me dira quand je devrais reprendre le travail (qui sera donc ensuite confirmé par un courrier de la sécu dans les jours suivants) je devrais de suite avertir mon employeur prévoir ma visite de préreprise puis mon employeur m'avertir de la visite de reprise sauf que là nous arrivons zone b en période de congés et que bp de médecins seront absents y compris mon propre patron. donc attention quand je vois oui vous serez toujours indemnisé je serais vous je me renseignerai avant à la sécu sur ce point. par contre je n'ai pas été voir d'assistante sociale, je le ferai après le rendez vous de lundi pour savoir quoi car j'ai d'autres problèmes. bonne chance à tous et si vous pouvez m'aider aussi à y comprendre plus clair dans tout ça je suis preneur.

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Thierry
Alors voilà ou j en suis aujourd hui
J ai eu visite de reprise fin mars je me suis présentée à la visite de la médecine du travail dans être en arrêt c est la loi
Je savais que j allais être déclarée inapte une étude de fiche de poste à eu lieu avec une personne téléphoniquement
Mon employeur à été reçu et avisé de la futur inaptitude avant ce rendez vous.
Je suis prolongée depuis je n ai pas encore eu de versement d'indemnité car j ai déménage entre temps donc c est un peu long
À ce jour pas de nouvelles de mon employeur j attends le recommande pour licenciement car pas de poste de reclassement
Mon dossier est passé hier en crrmp j attends aussi la décision
Et je suis aussi en arrêt pour depression sévère reactionnelle
Bon courage a vous

thierry51

thierry51

Niveau
1
109 / 750
points
  • 4 questions posées
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Choupette merci de votre réponse moi ça ne m'aide pas trop car je ne suis pas en ALD donc c'est peut être différent vous me dites "je savais que j allais être déclarée inapte une étude de fiche de poste à eu lieu avec une personne téléphoniquement" qu'est ce que vous voulez dire par là ? Moi par exemple je suis en dépression je ne vois donc pas ce que remplir une fiche de poste de plus par téléphone avec une personne (de votre entreprise, de la médecine du travail ???) en effet votre employeur ne doit pas être au courant du comment ni du pourquoi vous êtes déclaré inapte à votre poste car celà relève du secret médical il peut simplement lire les déductions écrites du médecin du travail qui dit juste que la reprise du poste au sein de l'entreprise blabla blabla donc je comprends pas trop cette partie puis vous dites "Mon employeur à été reçu et avisé de la futur inaptitude avant ce rendez vous" à ma connaissance l'employeur n'est pas reçu par le médecin du travail ça ne se fait pas, qu'il soit avisé c'est normal puisqu'il a donc un temps donné pour prévoir un reclassement ou un licenciement mais être reçu ??? et être au courant même avant la décision finale et donc le courrier je ne crois pas que ce soit vraiment légal, celà reviendrait à dire que la décision était prise bien avant votre rencontre avec le médecin conseil juridiquement je ne sais pas si celà est valable mais s'il a ensuite reçu la décision écrite c'est bien. Comme vous êtes en ALD sans doute continuez vous à percevoir des indemnités de sécurité sociale durant ce temps laissé à l'employeur ?? En tout cas en temps normal non mais comme vous êtes en ALD encore une fois c'est peut être différent. J'essaierais de vous en dire plus lundi prochain en ce qui me concerne puisque j'ai rendez vous lundi, ce qui m'inquiète c'est que le psy m'a prolongé jusqu'au 30/04 en attendant la décision et largement doublé mon traitement car je ne me sentais pas bien déjà le mois d'avant je ne sais pas si c'est l'augmentation du traitement ou pas mais depuis jeudi (soit deux jours après avoir vu le psy !!) et augmenté le traitement j'ai des TOCS que je n'avais absolument pas avant balancement d'avant en arrière, vérification de fermeture des portes entrée et voiture, idées noires bien plus intense qu'en temps normal je repense à une cousine décédée en 94 qui a malheureusement mis fin à sa vie sans jamais laissé de mot je commence à me dire que c'est ma faute alors que je sais pertinement au fond de moi que je n'y suis pour rien, mais le fait de ne jamais avoir trouvé de lettre explicative à ce geste m'a toujours taraudé, elle m'avait un an avant donné un merveilleux chien que j'ai aimé jusqu'au bout du bout, elle m'avait promis de venir le voir elle n'a jamais respecté sa promesse, bref je ne sais pas pourquoi tout ça ressort à ce moment précis est-ce le stress du rendez-vous ? Faut-il que j'en parle lundi au médecin conseil ou va t'on vraiment me prendre pour une folle cinglée ??? si au moins ces symptômes étaient apparus quelques jours avant que je ne revois le psy j'aurais pu lui en faire part mais là je trouve que ça prend des proportions qui m'inquiètent un peu. Merci en tout cas je vous donnerai qq nouvelles lundi j'ai crainds quand même de devoir retravailler il faudra bien que je fasse avec comme beaucoup.

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Alors
Pour l inaptitude le médecin du travail reçoit une personne de votre entreprise avec qui ce même médecin discuté de l'éventuel inaptitude.
Pour moi c est comme cela que ça c est passé
L étude de poste à eu lieu par un service qui travaille avec la médecine du travail
Pour l ald c est mon médecin traitant qil l a demandé acceptée sans soucis jusqu en 2023.
A partir du moment où l inaptitude est declaree le médecin du travail vous tel et un document que vous gardez
Et c est ce même médecin qui préviens votre employeur.
Par contre lors de mon rdv pour l inaptitude j ai envoyé un recommandé avec AR à mon employeur pour les prévenir de mon rdv et de la futur demande d inaptitude
Pendant la période d attente pour le licenciement vous avez lecdroit d ètre en arret
Dixit assistante sociale CPAM
Vous n êtes pas comme juste fatiguée et déboussolée
Je suis dans le meme état
J ai maintenant besoin de la lumière pour dormir
Peur de tout..
Nous avons un grand travail sur nous même à faire
Bon courage et donnez de vos nouvelles

thierry51

thierry51

Niveau
1
109 / 750
points
  • 4 questions posées
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Rebonjour Choupette, êtes vous dans une entreprise où un autre poste aurez pu vous être proposé ? Moi ma dépression vient en partie du fait que ça ne va plus avec mon patron, je suis la seule employée et il n'y a que mon patron dans l'entreprise et jusqu'ici j'avais jamais entendu parlé que le médecin du travail devait rencontrer le patron ou comme vous une personne de votre entreprise je sais qu'il doit étudier le poste du travail, les aménagements possibles mais dans le cas d'un burn out tout ça est inutile, peut importe l'aménagement du poste, tant que l'on doit se rendre au travail, le problème est réel !! J'en serais sans doute un peu plus lundi à moins que je ne sois encore plus dans le flou nous ne sommes pas les seuls, je savais que l'on pouvait continuer à être en maladie durant la procédure mais encore une fois je ne suis pas en ALD je pensais la demander à mon médecin traitant car mon psy fait un gros dépassement d'honoraire j'ai peur que tout ça finisse par me faire retourner dans un travail où je ne me sents plus capable de mettre les pieds, je pleurais en douce, tremblait, etc etc si je dois y retourner que se passera t'il d'autant que les médocs contre indiquent la conduite automobile

Choupette

Choupette

Niveau
1
121 / 750
points
  • 1 question posée
  • 11 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour
Je travaillais dans une grosse entreprise mais aucune possibilité de reclassement et le médecin du travail l a refusé
En ce Qui concerne l inaptitude personnellement j en ai beaucoup parlé avec le médecin du travail
Je n avais pas d autre solution et je ne me voyais pas reprendre dans l immédiat
J attends mon licenciement et la réponse pour reconnaissance ou pas maladie pro
Patience patience
Je n ai pas le droit non plus de conduire avec mon traitement c est très compliqué
Bonne journée

thierry51

thierry51

Niveau
1
109 / 750
points
  • 4 questions posées
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Choupette merci de vos réponse je vois que c'est un peu différent qu'on est ou pas en ALD, dans une petite ou grosse entreprise, ça me gênerait que le médecin du travail ou une personne de mon équipe se déplace dans mon entreprise pour étudier mon poste de travail alors qu'étant la seule employée il n'y a aucune possibilité de reclassement et que le fait que ce soit une dépression qui m'empêche actuellement de reprendre ledit travail je vois pas trop ce qui pourrait être amélioré car même si le travail peut engendrer ma dépression tout ne vient pas forcément de là non plus j'ai donc eu mon rendez vous ce matin et en discutant avec le médecin me suis moi même rendu compte que finalement j'avais pas plus de problème que d'autres au travail donc ma dépression vient sûrement de plusieurs facteurs qu'il va falloir trouver avec le psy, par contre en ce qui me concerne aucune contre indication à la conduite au contraire, sortez, prenez l'air, aller voir des amis, bref elle m'a dit pour le moment je vous laisse tranquille par contre elle m'a dit que je ne recevrais pas de courrier même pas de la sécu, ça m'étonne je dois quand même pouvoir prouver qu'elle accepte les arrêts pour le moment et j'ignore quand j'aurais mon prochain rendez vous car elle ne m'en a pas parlé !! en tout cas je vais faire une demande d'ALD pour dépression tout court par mon médecin traitant et on verra bien je pense pas qu'une invalidité puisse être envisagée vu mon âge. je vais donc attendre quelques jours voir si la sécurité sociale m'envoit une réponse suite à cette convocation du coup je n'ai rien à faire ni prévenir mon patron ni mon médecin, rien, du moins c'est ce qu'elle m'a dit.
merci et bonne chance à vous même.

angie

angie

Niveau
0
11 / 100
points
  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour ,
j'étais en accident de travaille depuis le 15/02/2018 pour mon poignet droit ma main dominante , après plusieurs rendez vous ,mon chirurgien m'a opéré le 18/12/2018 , j'ai reçu une convocation du médecin conseil le 21/01/2019 ,sois a peine un mois de post-opératoire , suite a cette entretiens j'ai reçu le contre rendu de cette visite il m'a mis
un taux a 8 pour-cent et conclut en une consolidation avec séquelles , depuis le début de mon accident de travaille j'ai toujours des douleurs électriques je pensée qu'avec l'opération cela se serrais estompé hélas non , mon médecin ne veut pas que je reprenne le travaille car je suis toujours douloureuses ( mes douleurs je dois les supportées de jours comme de nuits , j'ai des insomnies )suite à la conclusion ils m'ont versée une indemnité total suite à mon taux , après avoir reçu leurs courrier , je suis actuellement en arrête de maladie pour mes douleurs donc mes séquelles ou post consolidation , je n'ai pas perdus mes indemnités journalière depuis le mois d'Avril , je téléphone sans cesse pour savoir ce qu'il se passe alors un coup ils n'ont pas reçu mon arrêt un coup c'est autre chose en tout cas sa traine , aujourd'hui je sais enfin la cause , ils me disent que mon dossier a été fermé depuis le 27/03/2019 et que je ne percevrais plus mes indemnités , je leur réponds je ne suis plus en accident de travaille mais en arrêt de maladie car j'ai toujours mes douleurs , ils disent cela concerne l'accident de travaille , je réponds oui car depuis mon accident j'ai toujours mes douleurs , ils disent que mon dossier est fermé . et que mes soins son pris en charge à 100 pour cent .
tous cela me parée bizarre
quelle recours ai-je encore le droit car au final je souffre toujours suite a mon accident de travaille .
bonne soirée a vous tous .

Anaële
Anaële

Anaële

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 1732 réponses publiées

Anaële, 26 ans, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Les voyages sont ...

Voir le profil

Bonjour angie,

Votre question nécessite une consultation de votre dossier. Or, dans le cadre de notre politique de confidentialité, toutes les questions impliquant un échange d’informations personnelles et un accès à votre dossier ne peuvent pas être traitées sur ce forum.

Sachez qu'il est possible de demander la révision de votre taux d'incapacité permanente. La révision peut être à votre demande à tout moment dans les 2 ans suivant la guérison ou la consolidation puis à des intervalles d'un an minimum au-delà de ce délai.

Pour demander la révision de votre taux d'incapacité permanente (IPP), vous devez faire parvenir à votre caisse d'Assurance Maladie un certificat médical descriptif d'aggravation des séquelles établi par votre médecin traitant.

Les coordonnées de votre CPAM sont disponibles sur ameli.fr, dans cette rubrique "Adresses et contacts".

Je vous souhaite une bonne journée.