l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

conséquences d'un avis défavorable du médecin conseil Prévoyance alors que médecin Conseil CPAM a placé en ALD?

Bonjour,

Suite à convocation au médecin Conseil de la CPAM le 30/03/2018 j'ai été reconnu en ALD pour arrêt maladie nécessitant un arrêt de plus de 6 mois depuis le 6/05/2018.
Au courrier de ce jour, j'ai reçu un dossier médical à remplir en vue d'une expertise du médecin Conseil d'APICIL , la prévoyance souscrite par mon employeur .

Je voudrais savoir les conséquences d'un avis négatif de ce médecin conseil sur mes indemnités de CPAM et d'une éventuelle reprise d'emploi car tout son document étant orienté autour d'une date de reprise ou de mise en invalidité .

Ayant deux pathologies liées ayant entrainées cette ALD, mon médecin traitant ne peut s'engager sur une date de reprise ou d'invalidité , comment faire comme le document à remplir n'est axé que sur celà sans vraiment laisser de place aux pathologies et au suivi de celles ci ?

Merci de m'informer en cas de refus de leur médecin Conseil APICIL si j'ai un recours possible ?

Merci de votre aide

LAROCHE69100

LAROCHE69100

Niveau
0
13 / 100
points
  • 8 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour LAROCHE69100,

Cette question ne concerne pas la caisse primaire mais votre prévoyance. Votre caisse primaire prendra toujours en compte l'avis de son propre médecin conseil.

Je vous invite donc à contacter votre prévoyance afin de faire le point à ce sujet.

Je vous invite à consulter le site ameli.fr afin d'en apprendre plus sur les affections de longue durée.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (2)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

corto

corto

Niveau
0
34 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

L'expertise de la prévoyance est déclenché soit suite à une demande de l'employeur (augmentation du taux de cotisation et des risques), soit du fait d'une indemnisation au dela de 12 mois par la complementaire (ex: garantie du net).
Le code de déontologie oblige normalement le médecin expert à garder secret les éléments médicaux communiqués lors de l'entretien.
Il faut conserver ses originaux, il peut uniquement prendre connaissance de ce que vous pensez utile au maintien de vos droits à indemnité.
En théorie, le compte rendu peut être transmis à la CPAM uniquement avec votre accord, et une copie au patient uniquement obligatoire en cas d'accident corporelle.
Il est donc important qui est à l'origine de l'expertise, et si le compte-rendu vous sera transmis sous 2 semaines maximum (délai de recours).
Le médecin expert tente de vous forcer à une reprise qui pourtant ne peux être faite que par l'avis du médecin du travail.
Personnellement, suite à cette expertise de l'expert de la complémentaire, j'ai fait une copie du compte-rendu (arrêt justifié et prolongation à prévoir), que j'ai communiqué au médecin conseil CPAM lors du rendez-vous le mois suivant.

L'ALD est une classification pour la CPAM, qu'ignore la prévoyance? pourquoi? les grilles d'expert sont différentes et absolument pas transparente.

Lors de l'expertise un éléments cliniques, une demande des traitements, et actions médicales doivent être demandées. Dans mon cas, il y a une absence complète de ce type de questions, ce qui peut rendre l'avis attaquable, via un recours contradictoire auprès d'un autre expert à votre demande (frais partagés).
En cas de difficulté se rapprocher du service social de la CPAM, voire du médecin du travail et/ou service médical CPAM.

corto

corto

Niveau
0
34 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Le médecin conseil de la complémentaire peut uniquement agir sur le complément de celle-ci.

Il a par le code de déontologie interdiction de transmettre des éléments à la CPAM.

Son expertise peut être contestée, au travers d'une contre expertise par un médecin désigné en accord avec le médecin traitant.