l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Accouchement prématuré

Bonjour, j'ai accouché de mes jumeaux le 23/08/2017 à 33sa+3, mon congé mater avait commencé le 23 juillet 2017 et ma date prévue d'accouchement était le 15/10/2017. Ai-je droit à une indemnisation supplémentaire étant donné que j'ai accouché plus de 6semaines avant le terme prévu ?
Mes enfants ont été hospitalisés à leur naissance jusqu'au 27/09/2017.
Merci d'avance pour votre réponse.

alexia34

alexia34

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Laetitia
Laetitia

Laetitia

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 2396 réponses publiées

Laetitia, 35 ans. De tout ce que j'ai fait, la chose dont je suis le plus fière, c...

Voir le profil

Bonjour alexia34,

Pour les mères dont l'accouchement survient plus de six semaines avant la date prévue et exige l'hospitalisation postnatale de l'enfant, une période supplémentaire de congé maternité est créée.

En conséquence, la période initialement prévue pour le congé de maternité est inchangée, (la date du début du congé prénatal et la fin du congé postnatal ne changent pas), et une période supplémentaire de versement de l’indemnité journalière de maternité vient s’y ajouter, allant de la date de naissance de l’enfant jusqu’à la date de début du congé prénatal.

Dans votre situation, du fait que vous étiez déjà en congé maternité à la date de l'accouchement, aucune indemnisation supplémentaire n'est prévue.

Je vous invite à lire l'article "Congé maternité : durée", sur ameli.fr.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (6)

Oui (10)

63%

63% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

ap's

ap's

Niveau
0
36 / 100
points
  • 0 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Laetitia
Vous dites :
"Pour les mères dont l'accouchement survient plus de six semaines avant la date prévue et exige l'hospitalisation postnatale de l'enfant, une période supplémentaire de congé maternité est créée.
En conséquence, la période initialement prévue pour le congé de maternité est inchangée, (la date du début du congé prénatal et la fin du congé postnatal ne changent pas),"
En effet lors de mes Deux précédentes grossesses c'est ce qui s'est passé dans mon cas.
Pourtant aujourd'hui pour ma troisième grossesse le discourt que me tient la cpam est tout autre. Que il y a une durée Maximum de durée de congé maternité et que celle ci commence à la date de mon accouchement prématuré. J'aimerai connaitre La raison de ce changement. est-ce parce que mes jumelles nait vivante mais malheureusement beaucoup trop prématurément n'ont pas survécues? et qu'il n'y a donc pas eu d'hospitalisation par la suite?
Je vous remercie par avance de la réponse que vous pourrez m'apporter.
Cordialement

Mélanie
Mélanie

Mélanie

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 2484 réponses publiées

Mélanie, 30 ans, maman de deux jeunes enfants. Persuadée qu’une journée sans rire ...

Voir le profil

Bonjour ap's,

La période supplémentaire de congé maternité est accordée pour les mères qui ont accouché avant le début de leur congé maternité.

Dans votre situation, vous êtiez déjà en congé maternité, par conséquent vous ne pouvez pas bénéficier de ce repos supplémentaire.

N'hésitez pas à faire le point sur votre dossier avec votre caisse primaire.

Bonne journée

ap's

ap's

Niveau
0
36 / 100
points
  • 0 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Melanie,
Dans mon cas j'ai accouché bien avant mon congé maternité. Celui ci devait débuter au 22/01/2018 il me semble pour un accouchement prévu au 13 avril 2018 d'une grossesse gémellaire en 3 ème grossesse. Or j'ai malheureusement accouché le 12 décembre 2017. d'ou ma question sur ce topic des accouchements prématurés.
Ma caisse ne m'apporte aucune réponse clair, je ne sais pas sur quel texte elle s'appuie . Mon contact m'a juste dis que c'est comme ça et que cela n'ira pas au dela!!!
C'est pourquoi je me repproche de vous pour savoir sur quel texte cette décision est elle prise.
merci d'avance
cordialement

Sophie
Sophie

Sophie

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 1910 réponses publiées

Passionnée de séries TV. Piquée d'un soupçon de fantaisie. Et quelque peu gourmande.

Voir le profil

Bonjour ap's,

Votre accouchement étant intervenu plus de 6 semaines avant la date initialement prévue, votre congé maternité a débuté à la date réelle de votre accouchement (soit le 12/12/2017) et a dû se terminer à l'issue de la durée du congé initialement prévue (34 semaines dans le cas de votre grossesse gémellaire). Le congé maternité n'est pas diminué mais déplacé dans le temps.

Bonne journée

ap's

ap's

Niveau
0
36 / 100
points
  • 0 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

HELP!!
Bonjour ,
encore une fois je me permet de revenir vers vous car je ne trouve pas d'ici à mon problème.
J'ai encore reçu il y a quelques jours un courrier de ma cpam m'informant que mon congés maternité s'étend du 12/12/17 (date de mon accouchement prématuré) au 06/08/18 SOIT 238 JOURS! (dixit courrier).
Or les dates initiale étaient du 16/07/2017 AU 22/09/2018 inclus selon un courrier antérieur de la CPAM.
Je rappelle que je suis Infirmière LIBERALE relevant du régime général cotisant à l'urssaf.
Je m'interroge vraiment sur cette modification arbitraire de mes date de congés sanchant que mon interlocutrice ne m'a fourni aucune raison. Vous même vous me tenez un tout autre discourt.
A ce jour mon congés est supposé être terminé mais je n'ai perçue AUCUNE indemnité journalière sous prétexte qu'elle me réclame sans arrêt de nouveaux documents, dont certains qu'elle refuse tout net comme justificatif (attestation urssaf, alors que l'urssaf même me dit qu'elle n'a aucun droit de refuser le présent document) .
Je ne sais plus quoi faire à qui puis je m'adresser pour avoir un médiateur ou autre et enfin faire avancer mon dossier.

Bonjour ap's,

L'étude de votre dossier est indispensable pour vous apporter une réponse précise, or nous n'y avons pas accès pour des raisons de confidentialité et de sécurité.

Vous pouvez effectuer une réclamation auprès de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) si vous estimez que le traitement de votre dossier n'est pas satisfaisant.

Si votre réclamation n'aboutit pas, vous pouvez saisir le conciliateur de votre CPAM. Vous retrouverez les modalités sur ameli.fr, dans la rubrique "Comment saisir le conciliateur ?".

Bonne journée.