l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt patho de 1 mois après un arrêt initial maladie classique: 2 délais de carence

Bonjour
Mon 1er arrêt va du 02/01 au 17/01 et mon médecin n'a pas coché la case "patho" alors que c'était en lien avec ma grossesse parce qu'elle se doutait que mon gynéco allait me prolonger et cocher la case. Ce qui a d'ailleurs été le cas puisqu'il il m'a fait une prolongation du 18/01 au 27/02 (veille de maternité) en cochant la patho.
Le problème c'est que la sécu semble me décompter 2 périodes de carence:
du 02/01 au 04/01: carence
05/01 au 17/01: IJSS
18/01 au 31/01: maternité
01/02 au 03/02: carence
04/02 au 27/02 IJSS
Savez-vous si je peut faire quelque chose pour contester ce 2ème délai de carence qui vient plus d'une erreur du médecin et e la façon dont la sécu gère la pathologie que de mon propre fait (après tout je n'ai pas d'interruption dans mon arrêt et en me mettant directement jusqu'au 27/02 mon médecin à voulu éviter une visite supplémentaire et ainsi faire faire des économies à la sécu...).
Merci de votre aide.
Emma

emma

emma

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour emma,

N'ayant pas accès à votre dossier personnel, je vous invite à contacter votre caisse primaire d'assurance maladie afin de faire le point sur vos arrêts de travail.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 6658 réponses publiées
  • 1552 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

la sécu applique la loi...
C'est bien la règle qui est ainsi. Votre médecin aurait du (ou pu) cocher la case dès le 2 janvier. Ainsi vous auriez eu du 02/01 au 15/01 les IJ maternité au titre des 14 jours patho puis carence du 16 au 18 puis indemnisation maladie.

Là vous avez eu un arrêt maladie soumis à la carence, puis le congé patho vu que la case était cochée, puis la continuité en maladie vu que vous aviez plus de 14jours d'arrêt, cette période étant également soumise à la carence.
Vous pouvez contester mais comme c'est la loi... Bon courage.

Cordialement

emma

emma

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci de votre réponse.
Je comprends bien que la sécu applique la loi mais il me paraît aberrant de perdre 2 fois 3 jours pour une simple question « technique »  et «administrative ». Selon moi dans la mesure où il n’a pas de reprise de travail et qu’il s’agit d’une prolongation, la sécu devrait changer cela...
Juste l’impression de faire partie de ces c..ns qui paient pour les autres parce qu’il ne connaissent pas bien leurs droits ( cela fait 10 ans que je ne me suis pas absenté de mon travail pour maladie, ni même pour enfant malade...).
Cordialement

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 6658 réponses publiées
  • 1552 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Ah mais je vous dis pas que je trouve cela logique ;)

J'ai moi même eu cette surprise à mon dernier congé maternité (fin 2015) alors que pour les précédents je n'avais pas eu ce soucis (tout en étant dans ce type de configuration). Les lois changent pas toujours dans la logique...

Cordialement

MorganeMorgane

MorganeMorgane

Niveau
0
21 / 100
points
  • 0 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, je me permets de vous envoyer un message car je suis actuellement dans la même situation...en arrêt depuis le 22/02, puis prolongée jusqu'en juillet... et une case cochée qui nous fait passer en congé patho puis retour à la maladie... Et donc 3 jours de carence !!! Alors que c'est le même arrêt ! C'est lamentable ! Avez vous eu un recours ? La situation a t'elle été régularisée ?
Car ma prévoyance me reprend aussi 7 jours de carence de son côté au vu du relevé CPAM !!!
Merci de votre retour,

Cordialment

emma

emma

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, la seule réponse que j’ Eu était de voir avec mon médecin pour refaire un arrêt pathos que pour les 15 jours précédents la maternité (sinon être en arrêt « normal »).
Personnellement je n'ai pas voulu embêter mon gynécologue avec tout ça et ayant d’autres priorités j’ai laissé tomber car après rien ne me dit que la sécurité sociale aurait accepté cette modification.
Bon courage à vous.
Cordialement

MorganeMorgane

MorganeMorgane

Niveau
0
21 / 100
points
  • 0 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci à vous pour votre réponse. Effectivement je ne pense pas que la sécu acceptera la modif... une vraie galère l'administratif en France !
Bonne continuation à vous

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 6658 réponses publiées
  • 1552 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

La CPAM accepte parfaitement ce genre de modification.

Après le reste c’zst La loi. Il faut en’parler Au gouvernement