l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt maladie et IJ supprimées?

Bonjour à tous,

Cas particulier mais connu....

Décision assurance maladie : "Après examen de votre situation, le médecin conseil, a estimé que votre arrêt de travail n'est plus médicalement justifié. Par conséquent, vous ne percevrez plus d'IJ à compter du....".

Suite à ce courrier, j'ai pris RDV avec la médecine du travail pour une visite de pré-reprise en lui montrant la décision. Après consultation, le médecin m'indique que je peux peut-être reprendre à temps partiel thérapeutique mais pas possible à temps plein. Il décide de faire la demande auprès de l'assurance maladie par lettre recommandée AR.

J'appelle mon employeur pour lui exposer la situation car la date de reprise légale approche à grands pas. Lui expliquant médicalement où j'en suis, douleurs récurrentes, etc..., il décide de me mettre mes congés payés (non pris l'été) afin de me laisser le temps de résoudre la situation au mieux. Quelques jours plus tard, il m'informe d'un RDV avec la médecine du travail pour une visite de reprise à laquelle je me rends bien sûr.

Je revois le médecin du travail, celui-ci me demande si l'assurance maladie a donné signe de vie concernant la demande de mi-temps thérapeutique. De mon côté 0 nouvelle et du sien, non plus. Il confirme une reprise du travail souhaitable seulement en temps partiel thérapeutique sur l'attestation de suivi.
Pendant ce temps, je suis toujours en congés payés...

Je décide via Améli, de venir aux nouvelles pour cette demande de mi-temps en envoyant un message.
2 jours après, l'assurance maladie m'appelle sur mon téléphone portable pour me dire que la décision initiale resterait inchangée et que je devais contester par courrier si je le souhaitais.

=> RDV avec un professionnel au sein d'une clinique pour m'ausculter (spécialiste du membre affecté).
Celui-ci me confirme que dans mon état actuel, il faut contester, que la reprise de mon poste est impossible!
Autres examens à effectuer...

Bref, contestation faite avec demande d'expertise médicale, courrier du spécialiste à l'appui : tout ça en recommandé avec AR.
J'attends la réponse!

Dans 8 jours, mes congés payés se terminent donc théoriquement je devrais me rendre à mon travail.
Concrètement, que dois-je faire?

Résumons, à l'heure actuelle :
=> 0 indemnité journalière! (donc 0 arrêt de travail)
=> demande d'expertise en cours (en 8 jours avant ma reprise, rien ne sera décidé je suppose...)
=> état de santé non propice pour une reprise, qu'elle soit à temps partiel ou à temps plein (le spécialiste à été catégorique là-dessus!)

Donc quels choix s'offre à moi?
Reprendre 1 journée et repartir sur un arrêt de travail?
Retravailler en attendant la décision après expertise médicale? (Imaginez les douleurs sur le lieu de travail, le côté handicapant et psychologique avec risque de rechute! Sans oublier d'autres examens à effectuer sans tarder...)
Un arrêt de travail à la suite de mes congés payés, sans IJ?

Ce genre de situation est connu de plusieurs personnes. C'est inacceptable. Vous vous retrouvez pratiquement dans une certaine précarité. On ne se soucie pas d'une rechute éventuelle. On vous laisse comprendre que vous n'êtes pas handicapé et que la douleur c'est dans la tête. En 11 ans, au sein de mon entreprise, je n'ai jamais été malade ou envie de l'être!!! Un jour une pathologie vous tombe dessus, ce n'est pas opérable mais la guérison est de 6 à 24 mois. Au bout de 8 mois, on vous retire vos droits....
Donc aujourd'hui, je vous demande s'il y a des solutions ou des recours pour me sortir de là svp?

Arthelius

Arthelius

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Arthelius,

Dans votre situation, il est nécessaire d'attendre la décision du recours en expertise médicale.

Pour faire le point, je vous invite à vous faire accompagner par le service social de votre caisse primaire d'assurance maladie en lui adressant un courriel depuis la messagerie de votre compte ameli ou en appelant le 36 46.  

Je vous souhaite un bon rétablissement.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (12)

Oui (2)

14%

14% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9590 réponses publiées
  • 1877 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Même si vous reprenez une journée, vous n'aurez pas d'IJ si vous etes de nouveau en arrêt maladie. Le service médical indiquera toujours que ce n'est pas justifié...

Il faut en fait "prendre le risque" de prendre votre temps partiel en attendant de savoir si votre contestation est acceptée ou non.
Si elle l'est, vous aurez le rappel des IJ, si elle ne l'est pas, vous n'aurez pas d'IJ.

Je suis d'accord avec vous, ces procédures sont longues et du coup génère des situations complexes.

Arthelius

Arthelius

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je suis à temps plein. L'assurance maladie a refusé le temps partiel thérapeutique. Donc le 13 janvier, je dois reprendre mon poste en attendant une réponse? Dans tous les cas, je ne pourrai pas effectuer mon travail et je vais devoir faire d'autres examens qui m'ont été prescrits. Quel triste sort....

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9590 réponses publiées
  • 1877 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Le souci c’est que si vous reprenez votre travail vous donnez raison au service médical...