l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

INDEMNITES CONGES MATERNITES - Comment revenir à la CPAM après 2 mois au RSI ?

Bonjour,

J'ai toujours été affiliée à la CPAM, j'étais salariée en CDI depuis 4 ans jusqu'au mois de juillet 2017. Je me suis mise au chômage et suis tombé enceinte le 12 août 2017. Et voilà que depuis début septembre, je me suis inscrite en profession libérale dans l'immobilier ce qui m'a automatiquement inscrite au RSI, et cette activité prend fin cette semaine. Aujourd'hui, je me retrouve dans une situation très compliquée, car je reste affilié au RSI malgré cette cessation d'activité. Ces derniers refusent de m'indemniser pendant mon congé maternité qui va démarrer le 17 Mars 2018 car je ne serais pas affilié chez eux depuis 10 mois minimum. Ainsi je souhaiterais revenir à la CPAM où j'ai cotisé pendant de nombreuses années, et garantir par conséquent mon congé maternité. Je précise j'ai eu un conseiller de chez vous, qui m'expliquait que pour revenir à la CPAM , je devais absolument retrouver un emploi salarié, mais comprenez bien qui embauche des femmes enceintes ?
Si vous pouvez m'aider à trouver une solution pour revenir au régime général ?

Merci

Miley06

Miley06

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Miley06,

Au vu de votre situation, vous devez rester affiliée au régime social des indépendants (RSI).

Une réponse à une question similaire est déjà disponible sur le forum. Cliquez ici pour la consulter.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (2)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Didine

Didine

Niveau
0
11 / 100
points
  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour je suis exactement dans le cas que toi, et je viens a toi savoir si tu as eu des nouvelles car je me vois pas vivre avec. 0 euros par mois!! Avec un bebe en plus...
Merci de ta reponse

Miley06

Miley06

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

Et bien la seule solution qui s'offre à moi après avoir eu une conseillère très compétente à la CPAM, c'est d'avoir un travail salarié même 1 journée pour pouvoir me réafilier normalement à la sécurité sociale (à condition que l'activité libérale soit bien terminée). Ainsi j'ai trouvé un emploi en CDD pour les fêtes de noël. Mais surtout il faut bien envoyer la déclaration de grossesse au RSI qui fera le transfert vers la CPAM au moment de la demande de mutation.
Voilà, bon courage.

Merry

Merry

Niveau
0
11 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour mesdames ,
Dans la même situation que vous je suis surprise de la tournure des choses dans nos conditions qui auraient du être étudiés par ceux qui tiennent les rennes vu le nombre de cas ça doit être un investissement trop honéreux à leurs yeux... Etant auto entrepreneur depuis septembre et anciennement salarié je n'ai pas encore de chiffres d'affaires ni de capital je me suis lancé à l'aveugle en comptant sur l'accre de mon chômage et souhaiterais savoir dans mon cas quelles seront les indemnités. Dois je me faire radié pour profiter de mon enfant grâce à une indemnité plus importante de la CPAM ? Je suis perdue et je me demande si mon projet professionnel n'est pas un risque à prendre pour l'éducation de mon premier enfant ... J'aimerai travailler sur les marchés de Paris mais au vu de la situation actuelle je dois revoir mes priorités.