Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

indemnites journaliere pendant chomage précédé de congés parental?

lorsqu'il y a un arrêt maladie pendant une période chômage rémunérée quel est le montant des indemnités journalières sachant que cette période chomage a été précédée de trois congés parentaux qui se sont enchainés ?
la SS se basera t elle sur les salaires précédant le premier congé parental?

merci de votre réponse

mimiche

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Élodie

  • 4157 réponses publiées

Epicurienne avant tout, on me dit aussi mesurée, courageuse et sensible. Parfois o...

Voir le profil

Bonjour mimiche,

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic intitulé "Fin congé parental et arrêt de travail".

Cette réponse s'applique également à votre situation.

L’assuré qui ne reprend pas le travail, que ce soit volontaire ou non à l’issue d'un congé parental, dès lors qu'il s'inscrit à France Travail dans les 12 mois qui suivent la fin du CPE (ou la date d'effet de la rupture du contrat de travail), peut prétendre au versement d’indemnités journalières

Toute personne, percevant une allocation de chômage bénéficie du maintien de ses droits aux prestations du régime obligatoire d'assurance maladie, maternité, invalidité et décès dont elle relevait antérieurement tant que dure l'indemnisation, et, sous réserve, que la date d'inscription au bénéfice des revenus de remplacement ou allocations débute dans le délai de 12 mois suivant la date de rupture du contrat de travail.

Pour l'examen du droit, la date à retenir tiendra compte des informations portées sur votre dernier bulletin de salaire (= date de sortie des effectifs de l'entreprise : dernier jour réellement travaillé ou la fin théorique du préavis, en cas de dispense) et cette donnée constituera la date de rupture du contrat de travail.

Les conditions d’ouverture de droits sont donc à rechercher dans les 3 ou 12 mois qui précèdent cette rupture du contrat de travail.

D'autre part, pour toute question relative à votre dossier personnel, je vous conseille d'interroger directement votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), via l’Espace d’échanges de ​votre compte ameli.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant