Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrêt pathologique suivi d'une prolongation

Bonjour,
Je me suis vu prescrire un arrêt lié à un état pathologique de grossesse du 15 avril au 30 avril 2024 puis une prolongation d'arrêt lié à état pathologique de grossesse du 1er mai au 13 mai. Mon congé maternité commence le 14 mai.

Comment est considéré la prolongation sur laquelle a bien été coché "lié à un état pathologique de grossesse" ? S'agit-il d'un arrêt maladie indemnisé comme tel ou bien est-il pris comme un arrêt lié à la grossesse bien que j'ai déjà effectué mon congé pathologique et donc indemnisé comme le congé pathologique ?

Merci par avance.
Sarah

Sarah17

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Sarah17,

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic relatif au congé pathologique et l'arrêt maladie.

Je vous souhaite une très bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20668 réponses publiées
  • 1736 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Vous n’avez le droit qu’à 14 jours indemnisés en congé pathologique. Ensuite c’est bien un arrêt de travail avec trois jours de carence et indemnisé en maladie.