Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

COVID long

Bonjour. J'ai un COVID long attrapé sur mon lieu de travail il y'a bientôt 3 ans (médico social). Je ne peux pas reprendre étant toujours malade. Je ne suis pas en maladie professionnelle. Je voulais savoir s'il ciat mieux demander une maladie professionnelle ou bien une invalidité ? Quelles différences et avantages ? Cordialement

Nane

  • 3 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Nane,

En cas d'infection au COVID-19 lors de l'exercice d'une activité professionnelle, la reconnaissance en maladie professionnelle permet une indemnisation des soins à 100% des tarifs remboursables et des indemnités journalières plus avantageuses qu’en maladie pour les salariés.

Toutefois, cette reconnaissance est soumise à 2 conditions cumulatives :

- Avoir été contaminé dans le cadre de son activité professionnelle,

- et avoir eu recours à l'oxygénothérapie (ou toute autre forme d'assistance ventilatoire).

Si vous remplissez bien ces 2 conditions, vous pouvez transmettre à votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) les documents suivants :

- le formulaire S6100 "Déclaration de maladie professionnelle"

- le "certificat médical initial" (CMI) établi par le médecin traitant qui pose le diagnostic de COVID-19 et qui mentionne les éléments cliniques ou les examens l’ayant conduit à poser ce diagnostic ;

- un compte rendu d’hospitalisation (mentionnant le recours à l’oxygénothérapie et le diagnostic COVID-19). Si l’oxygénothérapie a été effectuée en dehors d’un cadre hospitalier (par exemple, au domicile), le médecin traitant devra inclure cette
information dans le CMI.

- un justificatif d’activité professionnelle :
> Pour les personnes salariées, hors corps soignant : une attestation de l’employeur mentionnant l’emploi, les périodes d’absence en 2020 et attestant un contact rapproché avec le public.

> Pour les professionnels de santé salariés : une attestation de l’employeur mentionnant l’emploi et les périodes d’absence en 2020 ;

> Pour les professionnels de santé libéraux : une attestation sur l’honneur mentionnant la réalisation d’actes de soins au cours des quinze jours précédents le diagnostic d’infection.

En cas de séquelles occasionnant une incapacité permanente, une rente viagère est attribuée. Elle est calculée selon la gravité des séquelles et les revenus antérieurs à la contraction du virus.

Quant à la reconnaissance de l'invalidité, elle permet d'accorder une pension d’invalidité pour compenser la perte de vos revenus, suite à une maladie d'origine non professionnelle.

Vous retrouverez la démarche sur le site ameli.fr, rubrique "Pension d’invalidité : démarches et prise en charge".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant