Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Renseignement

Bonjour
Mon époux a été reconnu en maladie professionnelle le 23 février 2023 due à des opérations aux épaules.
Le 7 novembre 2023 il a subi une opération de l'épaule .
Depuis Il est en arrêt et aujourd'hui 28 mars 2024 il est passé devant le médecin conseil de la CPAM. Celui-ci lui ordonne de reprendre son travail le 17 avril en faisant un certificat final. or, il a toujours mal. Est-ce que le médecin traitant peut l'arrêter de nouveau et si oui, percevra-il toujours ses Ij ou bien y a t'il un Labs de temps prévu entre sa reprise ordonnée par le médecin conseil et un nouvel arrêt prescrit par son médecin traitant.
Est-ce que le fait qu'il soit reconnu en maladie professionnelle pour ses pathologies lui donne le droit à de nouveaux arrêts au cas où les douleurs s'accentueraient.
Merci pour vos réponses.

mimilolo40

  • 3 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour mimilolo40,

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic relatif au certificat médical final.

Je vous précise que vous avez la possibilité de contester la décision du médecin conseil, conformément aux voies de recours indiquées sur votre courrier.

Je vous souhaite une très bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21611 réponses publiées
  • 1725 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Si vous n’êtes pas d’accord vous devez contester.

Si le médecin établit un certificat final et que votre mari est de nouveau arrêté par la suite il faudra faire une rechute