Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Quel est le delai pour un retrait d'une prescription d'anxyolitiques?

Bonjour

Je voulais savoir quel etait le delai pour le Diazepam, en pharmacie on m'as dit il y a quelques mois que c'etait 21 jours (3 semaines).

Hors j'ai un probleme, je n'ai plus du medicament en stock, j'ai recu une nouvelle ordonnance aujourd'hui mais les 21 jours ne sont pas passer.

Que faire? J'attends (encore 3 jours pour atteindre les 21) en agonisant, ou il y a une demarche a faire?

Merci

JeanPierreMaderMacumba

  • 2 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour JeanPierreMaderMacumba,

Je vous invite à consulter ce topic au sujet du conditionnement des médicaments. Le renouvellement de la délivrance d'un médicament ou d'une préparation ne peut avoir lieu qu'après un délai déterminé résultant de la posologie et des quantités précédemment délivrées (tous les 28 jours environs). Vous pouvez questionner le pharmacien quant à ce délai. Les règles de dispensation des médicaments anxiolytiques sont celles des médicaments relevant de la liste I des substances vénéneuses.

Vous trouverez des informations complémentaires au sujet de la délivrance de ce médicament en consultant cette page du site du Conseil de l'Ordre national des pharmaciens.

Bonne journée.


Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Germinal

  • 1 question posée
  • 661 réponses publiées
  • 18 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

J'espère que le pharmacien sera conciliant.
Un arrêt brutal de cette drogue (poison si sur trop longue durée, qui devient de + inefficace) est fortement déconseillé, car le manque, fait parfois des effets sans danger, mais chez certains usagers , désastreux en ressenti ... (spasmophilie, sensation de mort imminente ) ..

D'ailleurs, en cas de sevrage désiré, pour ceux qui en ont trop pris trop longtemps, il faut vraiment y aller piano piano, sur des mois, diminuer les doses ultra progressivement, jusqu'à la toute fin, carrément limer un peu de comprimé pour mettre juste un peu de poudre sous la langue, ainsi ça se passe pas trop mal .... ce qui n’empêche pas des effets "rebonds" mais passager.

Signé : un sevré, passé au CBD au besoin.

Bonne journée

JeanPierreMaderMacumba

  • 2 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

@Germinal
""J'espère que le pharmacien sera conciliant.""

Donc c'est bien ce que je pensait, j'agoniserait
Merci pour l'info

Germinal

  • 1 question posée
  • 661 réponses publiées
  • 18 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

C'est un être humain, en face de toi.
S'il a le produit en stock, il est pas là pour te faire souffrir non plus.

Donc qui tente rien n'a rien, tiens nous au parfum, coute rien de demander, en expliquant au besoin les effets indésirables en cas de sevrage brutal du produit, c'est son métier, il doit déjà bien donc le savoir .....

Si jamais tu tombes sur 1 "buté", tu peux lui demander produit de substitution en vente libre quitte à payer qq euros (homéopathique par exemple) ou changer de pharmacie, ou s'il vend du CBD (rare mais ça arrive) tu peux tester aussi (de + pas de contrindication)

Et toi, essayes de faire une gestion de stock pour ne pas tomber en panne, le truc des 21 jours, c'est gérable pour arriver même à avoir de l'avance .. si on fait attention etc ...
une fois j'étais en stage, un camarade, qui en avalait "comme des bonbons" ... j'étais estomaqué de le voir faire... perso je prenais style 1/4 de comprimé, et ça m'a pas empêché d'être tomber dans le dépendance, ... et te tenter sevrage "à la dure", et de m'en mordre les doigts, pour tout recommencer à zéro, avec un sevrage soft ensuite ....

Je t'envoies des ondes positives ;-)
Bonne journée