Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Grossesse et poste à risques.

Bonjour, je travaille sur un poste à risque chimique pour les grossesses nécessitant un arrêt car impossible d'aménager le poste. Le complément de la cpam sur le maintien de salaire sera-t-il dégressif ? Puis-je travailler en cdd ailleurs si le perte de salaire est trop conséquente ? Quels seront les documents à fournir pour justifier cet arrêt et le maintien de salaire ?

Zeline

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Zeline,

L'Assurance Maladie peut indemniser un congé pathologique de 14 jours sur prescription médicale.

Je vous invite à consulter ce topic relatif au congé pathologique pour obtenir de plus amples informations.

D'autre part, je vous invite à contacter la médecine du travail pour faire le point concernant votre situation relative à votre poste de travail. 

Vous pouvez également consulter cet article intitulé "Une salariée enceinte peut-elle bénéficier d'un aménagement de son poste de travail ?".

Je vous souhaite une bonne journée. 

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21752 réponses publiées
  • 1727 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

C'est le contraire: la cpam paye les IJ et l'employeur doit vous payer le complément du fait du poste à risque

Zeline

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour et merci de prendre le temps de répondre à mes questions. Ce dont je parle ne relève pas de congés pathologique. C'est la loi qui m'interdit de travailler car j'utilise des produits chimiques pouvant nuire au développement du fœtus.

Bonjour Zeline,

Comme indiqué dans notre précédent message, je vous invite à contacter la médecine du travail pour faire le point sur votre demande.

Je vous souhaite une bonne journée.