Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Comment requalifier un arrêt de travail en accident de travail ?

Bonjour
J'ai vécu une situation de menaces et d'intimidation sur mon lieu de travail pendant mes heures de travail. La conséquence est que le médecin a diagnostiqué une dépression avec insomnies. Il a émis un arrêt de travail simple, avec des prolongations .
Or, il s'avère que j'aurais dû demander un incident de service mais vu mon état, je n'ai pas eu la présence d'esprit de le faire et je ne l'ai appris que plus tard.
Est-il possible de corriger cette méprise afin de requalifier ma maladie en accident de travail ?
Merci de votre réponse

Norrin

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Norrin,

Si vous êtes agent titulaire de la fonction publique, vos arrêts de travail sont gérés par votre employeur et non par votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Pour obtenir une réponse à votre question, je vous invite donc à contacter votre employeur.

Vous pouvez également consulter cette rubrique du site Service-Public.fr : "Maladie ou accident du travail dans la fonction publique".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 18952 réponses publiées
  • 1665 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

C'est à votre médecin de faire les documents rectificatifs

Norrin

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Elryn

merci de votre réponse. Je viens de prendre connaissances des textes de loi dans le lien d'Élodie, que je remercie aussi. Apparemment il aurait fallu que je déclare cet accident dans les 15 jours suivant l'évènement. Mais bon j'étais bien incapable de réfléchir à ce genre de chose...
Je vais demander à mon médecin demain mais j'ai peu d'espoir