Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Opérer d une tendynosite de de quervain accident du travail depuis 2ans a quoi j ai le droit ?

En accident du travail depuis 2 ans j ai été opéré d une tendynosite de de Quervain mais ça ne va toujours pas j ai des douleurs persistantes avec gonflement du poignée
A quoi j ai le droit?

Marie

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Marie,

Si votre état de santé le nécessite, votre médecin devra établir une prolongation d'arrêt de travail.

En revanche, si le médecin conseil a déjà estimé que votre état était consolidé, et que la lésion initiale s'est aggravée,  il s'agit d'une rechute. Aussi, je vous invite à consulter ce topic intitulé "Peut on faire une rechute après consolidation en AT ".

L'attribution d'un taux d'incapacité ne peut intervenir qu'après réception d'un certificat médical final de consolidation avec séquelles indemnisables. N'hésitez pas à faire un point avec votre médecin traitant, concernant votre état de santé et les traitements qui y sont adaptés.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

  • 2 questions posées
  • 18985 réponses publiées
  • 1667 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

vous pouvez continuer votre arrêt.
Si votre état est consolidé votre médecin fera un certificat en ce sens en détaillant les séquelles.
Le médecin conseil donnera son avis et si il vous reconnait des séquelles vous aurez une rente (en capital ou régulière en fonction du % reconnu par le médecin conseil).