Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Demande d'invalidité après congé parental, maternité et arrêt

Bonjour,
Étant en ALD depuis 2019 pour une sclérose en plaques et ayant de plus en plus de mal à assumer mon emploi à temps plein, les professionnels de santé m'ont conseillé de faire une demande d'invalidité. J'ai un certificat de ma neurologue. Je viens cependant de me rendre compte qu'il fallait avoir pour condition 600h de travail sur les 12 derniers mois. Cependant, je viens de reprendre mon emploi le 1er septembre après un congé parental de huit mois qui était lui-même précédé d'un congé maternité et d'un arrêt de travail en rapport avec mon ALD. Avant cela j'ai pourtant été en emploi auprès de mon employeur à temps plein.
Vais-je donc avoir le droit de prétendre à l'invalidité ou dois-je attendre quelques mois afin de cumuler des heures ?

Merci par avance pour votre réponse.

Cordialement.

Mamz

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Isabelle

  • 3123 réponses publiées

Experte ameli passionnée de cuisine et de voyages, et toujours avec le sourire ! :-)

Voir le profil

Bonjour Mamz,

Je vous invite à prendre connaissance de ce topic sur les conditions d'ouverture de droits à la pension d'invalidité.

Lorsque l'assuré est en situation de droits (c'est-à-dire sous contrat avec son employeur), la date d'examen des droits pour l'étude des conditions de salariat est appréciée soit :

  • à la date de l’interruption de travail suivie d’invalidité (soit le 1er jour des indemnités maladie à temps complet précédant immédiatement l’invalidité),
  • à la date de la constatation médicale de l'état d'invalidité (soit la date d'effet de la pension) si l’invalidité n’est pas immédiatement précédée d'un arrêt maladie à temps complet.

Cependant, ces situations étant complexes, je vous invite à vous rapprocher de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) selon les modalités indiquées dans la rubrique "Adresses et contacts" du site ameli.fr

Bonne journée à vous.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant