Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

COVID-19 Positif et conditions d'ancienneté

Bonjour,
Positive au COVID, j'ai été arrêtée 11 jours car mes symptômes ne me permettaient pas de télétravailler.
Mon employeur (fonction publique) m'indique couper ma rémunération pendant mon arrêt maladie car je ne remplis pas les conditions d'ancienneté. J'ai pourtant 10 ans d'ancienneté dans une autre fonction publique.
La situation exceptionnelle n'oblige pas normalement les employeurs publics et privés à ne pas prendre en compte les conditions habituelles ?
Vais-je être indemnisée par la CPAM ? Si oui à quelle hauteur ?
par avance merci.

Zindie

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Virginie

  • 4223 réponses publiées

Au contact des assurés tous les jours, le compte ameli n'a plus de secret pour moi...

Voir le profil

Bonjour Zindie,

Si vous êtes agent titulaire de la fonction publique, c'est votre administration, et non votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), qui gère l'indemnisation de vos arrêts de travail.

Nous ne sommes donc pas en mesure de vous renseigner sur votre droit aux indemnités journalières depuis ce forum. Pour obtenir des informations, vous pouvez consulter le site Service-Public.fr : "Maladie ou accident du travail dans la fonction publique".

En revanche, si vous êtes agent contractuel (ou titulaire à moins de 28h par semaine) et que votre arrêt a été prescrit par la brigade "contact tracing", vous pouvez bénéficier d'indemnités journalières de l'Assurance Maladie et d'un complément de salaire par votre employeur, sans condition d'ancienneté.

Le topic suivant aborde ce sujet et devrait vous aider : Coronavirus, arrêt de travail et indemnisation.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12026 réponses publiées
  • 1407 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

La dérogation sur les arrêts COVID concernent les arrêts exceptionnels. Là vous êtes en arrêt maladie "normal". Vous êtes malade. Vous ne subissez pas un arrêt forcé alors que vous pouviez travailler.

Concernant les IJ tout dépend de quel type de fonctionnaire vous êtes.

Zindie

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Virginie,

Merci pour votre réponse.
Le complément de salaire par l'employeur est-il systématique ou reste au bon vouloir de celui-ci (je suis effectivement contractuelle de la fonction publique et j'ai été mise en arrêt par la plateforme de la CPAM) ?

Bien cordialement, bonne journée.

Bonjour Zindie,

Le complément de salaire versé par l’employeur est une obligation légale prévue à l’article 2 du Décret n° 2021-13 du 8 janvier 2021.

Je vous invite donc à faire le point auprès de votre employeur.

Bonne journée

Zindie

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Tiphaine,

Merci pour votre précision. Cependant mon employeur (fonction publique d'état) maintient que ce décret ne s'applique pas aux contractuels de la fonction publique.

Bonne journée

Bien cordialement