Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Assurance vieillesse volontaire ?

Bonjour,

J'ai été aidante de 1996 à 2016 de mon fils atteint dès sa naissance d'un handicap. J'ai interrompu ma vie professionnelle et n'aurait pas de retraite (pas de droit à L'AVPF avant 2014, car ressources du père ne me permettent pas cette aide, et pas de retraite partagée car divorcée).
Ai-je droit à une assurance vieillesse volontaire, et quelles en sont les modalités ?
Merci de votre réponse.

Katy

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Katy,

L'assurance volontaire invalidité et vieillesse peut être demandée pour des situations déterminées :

- la personne qui a cessé son activité professionnelle et ne perçoit pas ou plus d’indemnité de chômage (demandeur d'emploi, expatriés, assuré de plus de 60 ans …) ;

- la personne assurant l’éducation d’un enfant de moins de 20 ans à charge du foyer (La demande d’adhésion doit être présentée dans un délai de six mois à compter de la cessation des conditions d’assujettissement à titre obligatoire) ;

- la tierce personne bénévole, membre de la famille d’un invalide ou d’un infirme.

La personne qui remplit les fonctions et obligations de la tierce personne auprès de son conjoint ou d’un membre de sa famille infirme ou invalide, sans percevoir de rémunération, peut à sa demande, être affiliée à l’assurance volontaire invalidité et vieillesse-veuvage.

La demande d’adhésion doit être faite sur le formulaire S1101 accompagnée des pièces suivantes :

  • une copie lisible du livret de famille,
  • une pièce justifiant du lien familial avec la personne infirme ou invalide (conjoint, ascendant, descendant, collatéral jusqu’au 3e degré, allié au même degré)
  • une attestation de domicile
  • tout document établissant que l’infirme ou l’invalide est dans l’obligation d’avoir recours à une tierce personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie (attestation de versement d’une allocation ou majoration de tierce personne, décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées)
  • une déclaration sur l’honneur attestant que la fonction et obligations de tierce personne sont exercées sans recevoir de rémunération.

 La demande d’adhésion est à présenter à la caisse du lieu de résidence du demandeur, dans un délai de dix ans :

  • soit à compter du début de l’activité au service de la personne infirme ou invalide,
  • soit à compter de la date à laquelle la tierce personne ne relève plus de l’assurance vieillesse du régime général.

Au vu de votre situation, je vous invite à prendre rendez-vous en accueil auprès de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Ces situations étant particulière, seule votre CPAM sera en mesure de vous indiquer si vous pouvez bénéficier de cette assurance en fonction de votre dossier.

Bon courage dans vos démarches et bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant