l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Congé maternité avec subrogation et démission

Bonjour,

Je suis actuellement en congé maternité depuis quelques jours.
Mon employeur a demander la subrogation pendant tous mon congé maternité.
Je suis infirmière de nuit et avant d’être en congé j’ai fait une demande à mon employeur sur le fait que je souhaitais passer de jour si un poste se libérait et que je ne reviendrais pas de nuit.. ma demande a été prit en compte mais pas de poste de jour de ce fait ils sont avertie que si vers juin il n’y a pas de poste je donnerais ma démission afin d’avoir un poste qui me convient.

De ce fait ma question, le fait que mon employeur touche mes indemnités journalières de mon congé maternité en cas de démission comment ce la se passe t’il ?
La subrogation est annulé ? Je toucherais bien mes indemnités malgré ma démission sachant que j’ai bien travailler le nombre d’heure requis ...
le seul soucis comment se passe le fait qu’à la base c’est mon employeur qui reçoit les indemnités

CelineJ1993

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour CelineJ1993,

Si vous êtes agent titulaire de la fonction publique hospitalière, l'indemnisation de votre congé maternité n'est pas gérée par votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), mais par votre administration. Je vous invite donc à contacter votre employeur concernant les modalités de votre indemnisation à l'issue de votre éventuelle démission.

En revanche, si vous êtes agent contractuel de la fonction publique hospitalière, l'indemnisation de votre congé maternité est gérée par votre CPAM. Si vous démissionnez, votre employeur devra transmettre une attestation de salaire rectificative mettant fin à votre subrogation.

Vous continuerez ainsi à percevoir vos indemnités journalières, même si votre contrat de travail prend fin. Vous trouverez des informations complémentaires dans cet article du site ameli.fr : "Congé maternité : les indemnités journalières pour les salariées".

Enfin, pour toute question portant sur le droit du travail, je vous invite  à consulter le site des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte).

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9631 réponses publiées
  • 1313 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Votre employeur devra mettre fin à la subrogation et vous toucherez directement vos IJ

CelineJ1993

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
Merci pour votre réponse, du coup je toucherais bien les indemnités jusqu’au la fin même en cas de démission ?
Mon employeur ne peut pas refuser l’arrêt de la subrogation en cas de démission ?

CelineJ1993

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci pour votre réponse Virginie d’Amelie.
Je suis en CDI mais dans le privée

Du coup sa fonctionne de la même façon que si j’étais contractuel de la FP ?
Mon employeur a juste à transmettre une attestation de salaire mettant fin à la subrogation ?

Cordialement

Si vous êtes salariée du privé, votre employeur devra transmettre une attestation de salaire rectificative mettant fin à votre subrogation et vous continuerez à percevoir vos indemnités journalières, même si votre contrat de travail prend fin.

Bonne journée.