l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

IJ maternité

Bonjour je suis en congé maternité depuis le 31 janvier 2020. Mon calcul IJ maternité à été calculé sur mes 3 derniers mois de salaire et non sur les 12 derniers mois de salaire. Je suis serveuse extra (cdd extra contrat à la journée ou à la vacation) et suis intérimaire en plus. Je suis inscrite à pole emploi ou je suis en chômage indemnisé, j'ai cumulé plus de 600 heures, je suis en contrat discontinu car cdd extra j'effectue des mariages, séminaire, cocktail ou des événements saisonnier et ponctuel ou intérimaire. J'ai eu un rdv à cpam pour leur demander pourquoi mon calcul IJ était effectué sur 3 mois et non sur 12 mois au vu de ma situation professionel il n'ont pas pu me donner de réponse concrèteà part de mettre fin à mon congé maternité plus tôt ouque la décision était au bon vouloir de la personne qui traitait mon dossier. De la j'ais envoyer par 2 fois une demande de réétude de mon calcul IJ mater qui me sont revenu négatif avac comme seul motif que leur calcul était tout à fait normal. Hors c'est mon 3 ème enfant je perd plus de 700 euros par mois de 1250 euros net indemnisé par pôle emploi je percois 611 euros d'IJ par mois. A ce jour j'ais 1 demande à la commission de recours. Est ce les CDD "extra", le terme extra de parait pas dans les textes de la législation de la cpam??? Pourtant c'est 1 cdd et en plus je suis intérimaire. Donc pourquoi mon calcul ne peut pas etre fait sur 12 mois?

francoise

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour francoise,

L'indemnité journalière de l'assuré ayant une activité saisonnière ou discontinue est calculée à partir des salaires soumis à cotisations perçus au cours des 12 mois civils précédant l’interruption de travail.

Il appartient aux caisses de déterminer le caractère discontinu ou non de l’activité, en fonction des circonstances dans lesquelles l’assuré exerce sa profession. Si le caractère de régularité est retenu, le calcul de l’indemnité peut se faire avec les 3 mois civils précédant l’interruption de travail.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à consulter la définition des personnes qui entrent dans le champ des professions à caractère saisonnier ou discontinu sur cette circulaire de Légifrance : http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/04/cir_36822.pdf

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant