l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Que dois-je faire, mon dossier est bloqué depuis deux mois et ma situation est vraiment critique ?

Cela fait deux mois que j'ai envoyé mon premier arrêt maladie. Je suis une personne très à risque (3 facteurs de comorbidité importants) et en plus en dépression, c'est ma conseillère Pôle Emploi qui a demandé que je me fasse arrêter par mon médecin. Or après deux appels au numéro payant, 3 courriers recommandés, 1 courrier normal, je n'ai encore reçu aucune indemnité. Mon compte est vide, je ne peux plus payer mon loyer, cela fait deux mois que je ne mange presque plus pour que les factures de base soient payées (j'ai perdu 9 kilos). Je ne sais plus quoi faire, pourtant on m'a affirmé par téléphone que je remplissais les critères pour toucher les indemnités. Mon médecin souhaite vivement que je reste en arrêt, mais je ne peux pas me le permettre. Combien de temps doit-on attendre pour toucher les indemnités ? Et pourquoi ai-je dû envoyer les bulletins de salaire des deux dernières années alors que sur le site c'est bien spécifié "les trois derniers avant le chômage" ? Pourquoi une telle discrimination ? Avez-vous aussi vécu cela, et si oui, quelle solution avez-vous trouvé ? Je n'ai personne à qui emprunter de l'argent. Je vous lance un appel au secours, vraiment. Merci pour vos réponses.

Carapuce

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Carapuce,

Nous sommes navrés des désagréments que vous rencontrez.

La politique de confidentialité de ce forum ne nous permet pas de répondre aux questions impliquant un accès à votre dossier ou un échange d’informations personnelles. L’objectif est de protéger vos données personnelles.

Or, votre question nécessite de prendre connaissance de votre dossier. La caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre lieu de résidence étant la seule à pouvoir y accéder, je vous invite à la contacter, depuis la messagerie de votre compte ameli ou par téléphone au 36 46.

En cas de difficultés financières et afin d'être accompagnée, vous pouvez faire appel au service social via la messagerie de votre compte ameli, en sélectionnant "contacter le service social" en objet.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

nataly

  • 6 questions posées
  • 36 réponses publiées
  • 1 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

"Mon médecin souhaite vivement que je reste en arrêt"

en même temps puisque vous ne travaillez pas (chômage) cela ne change pas grand chose?

quels sont les facteurs de co morbidités? sont ils dans le decret covid?

bref c'est le médecin de la sécurité sociale qui décide si vous avez ou pas le droit au ijss..
si on vous demande les fiches de salaires sur les deux dernièeres années c'est que sur les trois dernières vous n'avez pas assez de droits.

Carapuce

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

@Nataly, merci pour votre réponse.
Ce qui change, c'est que pour ma conseillère je ne suis pas apte à l'embauche vu mon état de santé.
Facteurs de comorbidité : obésité IMC 34 (le simple surpoids est facteur de risque); asthme chronique et poly-allergies depuis l'enfance; insuffisance respiratoire chronique détectée suite à la prise en charge d'un nodule pulmonaire l'été dernier : juste avant la crise sanitaire, j'ai suivi une fibroscopie (donc intervention invasive, sous anesthésie générale) pour ça, et je subissais encore des examens le 10 mars à l'hôpital.
Je suis également en dépression, mais ça n'a pas vraiment de rapport avec le Covid. Mais je ne suis pas "apte au placement", ce que je comprends très bien.
Ok pour les fiches de salaires de deux ans, je comprends bien, mais la collaboratrice de la CPAM que j'ai eue au téléphone s'est basée sur les trois dernières pour me dire que j'avais un droit ouvert (440 jours, contre 150 minimums demandés).
Mais que va-t-il se passer alors ? Le médecin de la Sécu va sans doute demander des renseignements supplémentaires à mon généraliste, si je comprends bien. Mais cela fait déjà deux mois ! Et en attendant, je n'ai rien à manger et c'est surtout de perdre mon toit qui m'angoisse. Et tout cela aggrave mes soucis de santé.
Si je n'ai pas droit aux indemnités, pourquoi mettre si longtemps pour le dire ?
Je sais que je devrais rappeler (le numéro payant) ou envoyer un 4ème recommandé, mais je suis tellement lasse...

Carapuce

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

@Laetitia, merci infiniment pour vos paroles d'encouragement et surtout pour les liens. J'ai déjà appelé plusieurs fois le 3646, j'ai décidé d'envoyer encore un courrier (simple).
Je vais contacter le service social. Mais quoi qu'il en soit, même si on m'encourage à rester en arrêt je ne vais pas demander de prolongation. Sauf si mon état de santé se détériore encore plus, y compris au niveau psychologique. Mais sinon, même épuisée par la situation, je vais me remettre à chercher activement un emploi, tant pis pour les risques.
Encore merci pour votre aide. Bonne journée à vous également.