l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Comment se réinscrire à la Sécurité Sociale Française après une affiliation à la CFE ?

Bonjour,

Mon mari, pilote de ligne, vient d'être licencié collectif par sa compagnie suisse en raison de la pandémie du coronavirus.
A compter du 01/08/2020, il ne sera plus salarié et dépendra de la France et de Pôle Emploi pour son chômage.
Nous sommes adhérents à la CFE depuis 2014.
Du fait de la cessation d'activité de mon mari à l'étranger, nous ne pourrons plus dépendre d'elle.
Alors comment faire pour se réinscrire auprès de la Sécurité Sociale Française ?
Notre résidence principale est en France et nous y payons des impôts (en plus de ceux de la Suisse).
N'ayant plus aucune activité professionnelle, je suis ayant droit de mon mari en qualité de conjointe auprès de la CFE.
C'est un statut qui n'existe plus en France semble-t-il.
Ayant travaillé plus de 15 ans avant mon départ pour le Canada en 2000, j'ai déjà un numéro de sécurité sociale personnel mais qui n'a pas servi depuis 20 ans.
J'ai lu qu'il y avait un délai de carence de 3 mois avant d'être couvert par la Sécu mais qu'en est-il pour ceux qui ont cotisé jusqu'à aujourd'hui auprès de la CFE ?

C'est beaucoup à gérer au niveau administratif en plus du licenciement surprise.

Merci d'avance pour tout renseignement

M-G

MGF68

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour MGF68,

Les démarches à effectuer à votre retour en France sont expliquées dans ce topic du forum : "Retour en France".

En effet, il n'existe plus de statut d'ayant droit majeur, ces démarches seront donc à réaliser pour vous même et pour votre mari.

Si vous étiez adhérents à la caisse des Français de l'étranger (CFE), vous pouvez bénéficier gratuitement d'un maintien de droit durant les 3 premiers mois qui suivent votre retour en France.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile