l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Générique et problème d'assimilation suivant le format de médicament, comment le noter sur l'ordonnance?

Bonjour, affectée de plusieurs ALD, j'ai chaque mois une très longue ordonnance de médicaments. Mes nombreuses allergies croisées font que nous avons mis beaucoup de temps à trouver un équilibre entre tous ces médicaments, interaction entre les excipients et non assimilation de certaines formes de médicament (par exemple l'inexium en gellule ne fonctionne pas du tout comme l'inexium en comprimé. Les comprimés orodispersibles ont une action plus lente que les comprimés Lyophilisat en cas d'urgence allergique comme pour le kestinlyo, certains substituts de l'aerius me provoque des réactions allergiques cutannée!? etc).
Je n'ai rien contre les génériques s'ils donnent les mêmes résultats et j'en utilise déjà beaucoup pour ceux qui me conviennent mais là, je ne suis pas dans le cas d'une allergie simple à un excipient en particulier permettant la notion CIF pour la non substitution et pour certaines de mes prescriptions après avoir essayé plusieurs génériques, il n'y a pas de doute, soit seules certaines marques sont valables pour moi soit pour certaines aucun substitut ne convient.
Mon médecin voudrait que je ne "joue" pas à tester tous les génériques possibles vu les cons"quences parfois grave que cela a pu avoir par le passé sur mon état général. Que doit-elle noter sur l'ordonnance pour que pour les médicaments aux conséquences les plus importantes on ne substitue plus par un générique ?
Comment faire pour être tout de même au moins un peu remboursé?
Merci

Garf

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Bonjour Garf,

Vous trouverez les réponses à vos questions sur ameli.fr, dans l'article intitulé "Médicaments génériques : de nouvelles règles depuis le 1er janvier 2020".

Pour aller plus loin, vous pouvez également consulter l'article intitulé "Mention « non substituable » : des changements au 1er janvier 2020".

Votre professionnel de santé étant le seul habilité à faire le point avec vous sur votre état de santé, je vous invite à vous en rapprocher pour toute demande d'ordre médical.

Je vous souhaite une bonne journée.