l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Sans emploi en arrêt maladie

Bonjour,

Il y a t'il des conditions d'ouverture de droits aux Indemnités journalières lorsque nous touchons l'ARE? Et si oui, quelles sont les conditions ?

Pour information, j'ai bien lu la page suivante : https://www.ameli.fr/vaucluse/assure/remboursements/indem.... Néanmoins, dans la rubrique "Sans Emploi", aucune précision n'est apportée.

Merci par avance pour votre aide.

Magali CPAM

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Tiphaine

  • 3783 réponses publiées

Tiphaine, jeune maman active et moderne. Aime les moments en famille et les sortie...

Voir le profil

Bonjour Magali CPAM,

Cette question a déjà été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic intitulé "pôle emploi / arrêt maladie".

Je vous souhaite une bonne journée.

Magali CPAM

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je précise que j'ai bien pris connaissance de la réponse apportée au topic intitulé "pôle emploi / arrêt maladie".

Néanmoins, elle fait justement mention de la phrase suivante "Pendant votre arrêt de travail, si vous remplissez les conditions d'ouverture de droits, vos indemnités journalières correspondront à 50 % du montant de votre salaire journalier de base."

Ma question est donc "Quelles sont les conditions d'ouverture de droits lorsque nous touchons l'ARE" ?

Tiphaine

  • 3783 réponses publiées

Tiphaine, jeune maman active et moderne. Aime les moments en famille et les sortie...

Voir le profil

Bonjour Magali CPAM,

Pour pouvoir remplir les conditions d'ouverture de droits aux prestations en espèces maladie, vous devez avoir :

  • effectué au moins 150 heures de travail salarié ou assimilé au cours des trois mois civils ou des 90 jours précédant l'arrêt de travail,
  • Ou

    • cotisé sur un salaire au moins égal à 1 015 fois la valeur du SMIC horaire au cours des six mois civils précédant l'arrêt de travail.

    En cas d'activité saisonnière ou discontinue vous devez avoir:

    • effectué au moins 600 heures de travail salarié ou assimilé au cours des 12 mois civils ou des 365 jours précédant l'arrêt de travail,
    • Ou

      • cotisé sur un salaire au moins égal à 2030 fois la valeur du SMIC horaire au cours des douze mois civils précédant l'arrêt de travail.

      Dans le cas où vous seriez en arrêt maladie durant une période de chômage indemnisé votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) vous demandera vos 3 derniers antérieurs au chômage ou les 12 derniers suivant votre situation.

      Seule votre CPAM pourra vous confirmer ou non si vous remplissez les conditions d'ouverture après étude de vos bulletins de salaire.

      Bonne journée.

Magali CPAM

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

A toutes fins utiles pour les visiteurs du forum :

"La perception d'une allocation versée par Pôle emploi permet le maintien du droit des prestations en espèces des assurances maladie, maternité, invalidité et décès, acquis à la fin de l’activité, sous réserve que l'indemnisation chômage débute dans le délai de 12 mois suivant la date de rupture du contrat de travail."

Ces éléments ne sont pas mentionnés sur le site ameli, ils m'ont été communiqués par la médiation locale de l'assurance maladie et j'ai réussi à les retrouver dans un document de 2012 s'intitulant "le référentiel des indemnités journalieres".

Je comprends qu'il soit difficile de mentionner tous les cas particuliers sur le site web mais il serait intéressant de faire mention qu'il existe des exceptions à la règle relayée par les conseillers CPAM pour éviter des erreurs d'appréciation de ses droits. Qu'en pensez vous ?