l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt maladie pendant mi-temps thérapeutique

Bonjour,

Je suis fonctionnaire hospitalier.
Après un congé longue maladie de 19mois.
J'ai repris à mi-temps thérapeutique, mais au bout de 5mois1/2 j'ai eu de nouveau un arrêt maladie de 5mois.
Durant cet arrêt de 5mois, ma maladie a été reconnue en ALD et j'ai eu une RQTH.
Les 3 premiers mois j'ai été rémunérée à 100% ensuite à demi-solde deux mois.
Or depuis plus de 2 mois que j'ai repris le travail à 100% grâce à un changement de poste, je ne suis rémunérée qu'à demi-solde.
J'ai demandé des explications au service du personnel dont je dépends mais je n'ai pas de réponse depuis plusieurs semaines.
Pourriez-vous me donner des informations concernant ma rémunération durant mon arrêt de travail ?
D'avance merci.

citrouille

citrouille

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour citrouille,

Si vous êtes agent titulaire de la fonction publique hospitalière, ce n'est pas l'Assurance Maladie qui prend en charge le versement de vos indemnités journalières, mais votre employeur. Je vous invite à le contacter pour faire le point à ce sujet.

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter cette rubrique du site Service-Public.fr : "Arrêt maladie d'un fonctionnaire : congé de maladie ordinaire (CMO)"

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (4)

Oui (2)

33%

33% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

citrouille

citrouille

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

J'ai finalement obtenu la réponse.
Mon indemnisation est à demi-solde puisque ma reprise a été inférieure à un an.
Bon courage à ceux qui rencontrent des difficultés dans leurs démarches et ne vous découragez pas.

Pagny8

Pagny8

Niveau
0
12 / 100
points
  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir je suis dans la même situation que vous j’ai étais opéré du dos il y a 18 mois j’ai était mise en congé longue maladie je travail dans la fonction publique hospitalière et là j’ai demandé ma reprise , ses passé au comité médical il on décidé que je pouvais reprendre à mi temps thérapeutique j’ai repris il y a 2 jours sauf que j’ai peur de devoir me refaire arrêter car j’ai reçu un courrier je suis convoqué auprès d un médecin pour peut-être devoir me refaire opéré je sais pas comment sa va se passer en cas ou ? Pourriez vous m’aider si vous même vous savez
Merci d’avance

citrouille

citrouille

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
J'avais souscrit une assurance prévoyance en cas d'arrêt de travail. Donc, lors de mon arrêt de travail après le mi-temps thérapeutique, j'ai perçu 80% de mon traitement de base correspondant au mi-temps thérapeutique soit 680€(en additionnant le versement de l'hôpital+le complément de ma prévoyance).
En effet, il faut savoir que lorsque l'on travaille à mi-temps thérapeutique, notre TBI correspond à 50% du TBI initiale (avant arrêt) puisque l'on tient seulement compte de la quotité de travail effective.
Sans assurance, tu te retrouves avec 50% de 50% de ton traitement de base avant arrêt...
Soit 425€si tu avais auparavant un salaire de 1700€...
Dans mon cas, ça a duré 6 mois de galère.
Je n'avais pas d'infos, je pensais que l'allocation de la complémentaire tardait à m'être versée, qu'ils traînaient à régulariser mon dossier.
Si j'avais eu l'info, j'aurais contracter un crédit pour être soulagée de ce stress pendant ma convalescence.
Bon courage.