l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Convocation médecin conseil et demande des coordonnées médecine du travail

Bonjour, je suis en ALD 30 depuis 12 ans pour une grave pathologie. Je suis en arrêt de travail depuis le 16 avril pour dépression. Lors du prolongement de mon arrêt du 16 août, le psychiatre a estimé que ma dépression était en rapport avec ma pathologie et à cocher la case correspondante. Je viens de recevoir un courrier et une convocation du médecin conseil qui me demande les coordonnées de la médecine du travail. Le paiement de mes IJ a été suspendu. Je ne comprend pas, pourquoi demander déjà l’avis de la médecine du travail alors que je n’ai pas encore commencer mon arrêt dans le cadre de mon ALD ? Est ce pour déjà me mettre en invalidité ? Si c’est le cas je serais licencier et sans ressources, pourquoi ne pas attendre pour voir si la situation peut évoluer positivement pour moi dans le délai des 36 mois ? Ce cas de figure est il fréquent ? Merci

Titou92

Titou92

Niveau
0
38 / 100
points
  • 18 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Titou92,

L'étude de votre dossier est indispensable pour vous apporter une réponse précise, hors nous n'y avons pas accès pour des raisons de sécurité et de confidentialité.

Je vous invite à contacter votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) depuis votre compte ameli pour faire un point sur votre dossier.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9595 réponses publiées
  • 1878 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjoiur

chaque dossier est différent. Il n'y a rien d'anormal dans le traitement de votre dossier à part le blocage des IJ qui me laisse perplexe.

Appelez la cpam pour savoir d'où vient le blocage.

Cordiamement

Titou92

Titou92

Niveau
0
38 / 100
points
  • 18 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Elryn et merci pour votre réponse. En fin de compte j’ai signalé mon déménagement dans un autre département, et mon dossier est en attente de transfert, sans doute que ma CPAM actuelle en fonction des dates estime que c’est à ma nouvelle CPAM de prendre en charge le paiement de mes IJ. Par contre dois je me rendre à la convoncation de médecin conseil de mon ancienne CPAM ? Merci à vous

docbedel

docbedel

Niveau
1
130 / 750
points
  • 0 question posée
  • 12 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse d'un médecin du travail

OUI il faut vous rendre à la convocation du médecin conseil
Concernant la demande de coordonnées du médecin du travail :
Les médecins conseil ont instruction de contacter les médecins du travail quand ils envisagent une "consolidation"
"Consolidation" signifie que votre état de santé n'évolue plus et que si vous avez des séquelles elles pourront , éventuellement, etre indemnisées sous forme d'Invalidité
Consolidation signifie aussi que l’arrêt de travail n'est plus justifié, d’où le contact avec le médecin du travail, pour envisager

  • soit un reclassement professionnel dans votre entreprise
  • soit un licenciement si le reclassement est impossible.

Vous avez la possibilité et intéret à voir votre médecin du travail, pendant votre arrêt de travail pour envisager les meilleures solutions pour vous.

INVALIDITE
il existe plusieurs niveaux d'invalidité qui vous permettent un travail à temps ppartiel.
Beaucoup d'entreprises ont une "prévoyance" qui verse un complément de revenu en cas d'invalidité.

Titou92

Titou92

Niveau
0
38 / 100
points
  • 18 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour docbedel, vous parlez de consolidation mais dans mon cas j’ai une pathologie chronique évolutive classifiée ALD30. J’ai fait une dépression car il n’est pas facile de vivre avec une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Je souhaite pouvoir reprendre mon travail mais j’ai besoin d’un peu de temps d’ou ma prolongation d’arret dans le cadre de mon ALD. Je n’ai eu pour l’instant qu’une seule journée d’arret dans le cadre de celle ci. J’ai contacté mon médecin du travail qui me dit qu’il est fréquent en début d’arret ALD que le médecin conseil convoque pour savoir si prolonger l’arret (Jusqu’a 36 mois en ALD) peut être profitable pour m’aider à reprendre le travail ou s’il est preferable de m’orienter sur une mise en invalidité. Il n’y a pas de consolidation ou pas dans mon cas, ma pathologie ne se guérit pas. Et le licencielmet c’est en cas d’inaptitude à tous poste et en principe en invalidité 2.En invalidité il est tout à fait possible de reprendre une activité en mi temps thérapeutique.Cordialement