l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Accident de trajet étudiant en stage rémunéré ?

Bonjour,

Actuellement en stage rémunéré de plus de 6 mois au minimum légal, j'ai eu un accident de voiture sur mon trajet pour aller au travail.
Je ne conduisais pas le véhicule et mon véhicule n'était pas non plus en tort.
Cependant, le choc ayant été assez fort j'ai été contrainte de m'arrêter pendant plusieurs jours. Les déclarations d'AT ont donc été faites à la fois par ma fac, par mon entreprise et par moi-même.

J'ai donc plusieurs questions :

1) Dois-je faire un changement de situation auprès de la CPAM pour être déclarée en tant que salariée et non étudiante ? (j'ai appelé la CPAM et n'ai pas compris pourquoi il me fallait faire ce changement. Peut-être parce que je suis encore à la LMDE ?)

2) Pouvez-vous me confirmer que je n'obtiendrai que 60% d'indémnités journalières suite à cet accident ?

3) Est-ce à mon assurance de me rembourser les 40 % restants du salaire perdu pendant l'AT ?

4) J'ai du avancer tous les frais médicaux suite à l'accident, n'ayant pas eu de feuille attestant bien mon accident de travail.
Est-ce à la fac ou à l'entreprise où je fais mon stage de me la fournir ? Je n'arrête pas de harceler les 3 mais personne ne daigne me répondre et me donner cette feuille !!

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Momhan

momhan
momhan

momhan

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Mél
Mél

Mél

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 2259 réponses publiées

J'ai fait le choix de "cultiver mon jardin", dommage que je n'ai pas la main verte.

Voir le profil

Bonjour Momhan,

Je vous invite à prendre connaissance de la procédure pour déclarer un accident de travail/ de trajet.

L'assurance accidents du travail et maladies professionnelles peut vous être accordée si vous entrez dans l'une des catégories suivantes :

  • élève ou étudiant d'établissements d'enseignement technique, secondaire et spécialisé ;
  • stagiaire ;
  • stagiaire de la formation professionnelle continue ;
  • demandeur d'emploi participant à des actions d'aide à la création d'entreprise ou d'orientation, d'évaluation ou d'accompagnement de la recherche d'emploi dispensées ou prescrites par le Pôle emploi ;
  • bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) participant à des actions favorisant l'insertion ;
  • participant à un stage de réadaptation fonctionnelle ou de rééducation professionnelle ;
  • participant bénévole au fonctionnement d'organismes à objet social ;
  • détenu exerçant un travail pénal ;
  • volontaire pour l'insertion.

Une fois tous les documents fournis à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de votre lieu de stage, la caisse pourra instruire votre dossier d'accident du trajet, uniquement pour les soins.

Si votre entreprise ne vous délivre pas la feuille de soins en accident du travail, la CPAM pourra vous remettre ce document sur demande circonstanciée de votre part.

Je vous précise enfin, que si vous restez sous l'autorité de l'établissement technique pendant le stage, vous ne pouvez bénéficier du paiement des indemnités journalières.

Je vous invite à prendre contact avec votre entreprise afin de vérifier la prise en charge des indemnités journalières.

Je vous souhaite une bonne journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (1)

Oui (3)

75%

75% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

momhan
momhan

momhan

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Mél,

Merci pour votre réponse.

Cependant, après de nombreux appels avec la CPAM j'ai également eu certaines réponses à mes questions.

Pour commencer, lorsqu'un stagiaire est rémunéré au minimum légal (ou inférieur au minimum), c'est l'établissement d'enseignement qui est l'employeur. Ce n'est donc pas l'entreprise d'accueil. Voici le texte de loi qui justifie mon propos :

« I. ― A. ― Pour les élèves et les étudiants des établissements d'enseignement mentionnés aux a et b du 2° de l'article L. 412-8 qui perçoivent une gratification égale ou inférieure à la fraction de gratification mentionnée à l'article L. 242-4-1, les obligations de l'employeur incombent à l'établissement d'enseignement signataire de la convention prévue à l'article 9 de la loi n° 2006-396 du 31 mars 2006, »

De ce fait, les obligations de ma fac sont les suivantes :

1) déclarer l' accident de travail à la CPAM dans les 48h
2) fournir une attestation de salaire le plus vite possible (Pour obtenir les indemnités journalières à hauteur de 60%)
3) fournir la feuille de soins le plus rapidement possible pour ne pas avancer les frais qui seront à 100% pris en charge par la sécurité sociale.

De plus, n'ayant pas eu la feuille de soins à temps, j'ai utilisé ma carte vitale, chose qu'il ne faut jamais faire dans ce cas précis, selon la CPAM.

De ce fait, je ne comprends donc pas pourquoi vous dites :"Je vous précise enfin, que si vous restez sous l'autorité de l'établissement technique pendant le stage, vous ne pouvez bénéficier du paiement des indemnités journalières" étant donné que ma fac est mon employeur légal !!

De plus, dans le cas d'un étudiant stagiaire qui a un accident de trajet/travail, les soins ne pourront pas être pris en compte dans le cadre du régime étudiant. La CPAM a déterminé pour mon cas qu'il fallait ouvrir un dossier crée pour ordre sous régime général qui prend en charge l'accident de trajet.

Pouvez-vous s'il vous plaît confirmer ou infirmer mes propos ?

Je vous remercie par avance,

Bonne journée,

Momhan

Bonjour Momhan,

Lorsque l’accident survient du fait ou à l'occasion de l'enseignement ou de la formation dispensée par l'établissement la déclaration d’accident de travail incombe à l’établissement d’enseignement ou au rectorat d’académie, signataire de la convention.

Lorsque l’accident survient par le fait ou à l’occasion du stage en entreprise ou, du stage hospitalier (pour les étudiants en médecine qui n’ont pas un statut hospitalier), la déclaration d’accident de travail incombe :

- à l’établissement d’enseignement ou au rectorat d’académie en cas de stage non rémunéré ou faisant l’objet d’une gratification inférieure ou égale à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale,

- à l’entreprise en cas de stage faisant l’objet d’une gratification supérieure à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale.

N'hésitez pas à faire le point avec le service "Risques Professionnels" de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) en cas de besoin.

Bonne journée.