l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Poursuite mi-temps thérapeutique suite à l'arret du médécin conseil

Bonjour,

j'ai été 4 mois en arrêt de travail, qui a été suivi ensuite par un 7 mois de mi-temps thérapeutique (date de fin prévue 15/07). J'ai été convoqué le 28/05 par le medecin du conseil, qui a considéré que je pouvais reprendre le travail en temps complet. Il m'a informé que les IJ s’arrêteraient au 09/06, soit 2 semaines après ma convocation. Il me demande de prendre contact avec le médecin de travail, afin de planifier une visite de reprise. Même si ca va mieux, je me sens pas encore mesure de reprendre en temps complet, du moins pas tout de suite. J'aurai voulu savoir si il était possible de continuer mon mi-temps thérapeutique jusqu'au moins la date d'échéance, quitte à ne pas percevoir les IJ. Si oui,
Quelles sont les démarches à faire?
Dois-je voir mon médécein traitant, le médecin de travail?
Dois-je informer mon entreprise?
Je ne souhaite pas forcément opter pour une contestation de la décision (démarche assez longue)

Merci par avance de vos réponses

Markus

Markus

Niveau
0
23 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Mél
Mél

Mél

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 1032 réponses publiées

J'ai fait le choix de "cultiver mon jardin", dommage que je n'ai pas la main verte.

Voir le profil

Bonjour Markus,

Si le médecin conseil a notifié que votre arrêt n'était plus médicalement justifié, vous ne percevrez plus d'indemnités journalières à la date indiquée sur cette notification. Vous pouvez, en effet, contester cette décision en suivant les voies de recours indiquées sur le courrier.

Si vous ne souhaitez pas contester, vous pouvez continuer à vous faire prescrire des avis d'arrêt de travail afin de justifier de votre absence auprès de votre employeur. Cependant, les indemnités journalières ne seront pas versées par votre caisse d'Assurance Maladie.

Je vous invite à contacter votre employeur afin de savoir si une visite auprès de la médecine du travail est envisageable ou si un aménagement de poste est possible. 

Je vous souhaite une bonne journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 8819 réponses publiées
  • 1799 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

oui vous pouvez, vous continuer à vous faire prescrire vos arrêts, vous continuez comme maintenant sauf que vous n'aurez en effet pas d'IJ.
Vous devez prévenir votre employeur si il fait la subrogation....

Markus

Markus

Niveau
0
23 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci pour votre reponse. Non il n'y a pas de subrogation mis en place. Savez-vous si il y a des démarches à faire auprès de l'employeur? Dois-je consulter le médecin de travail?

Markus

Markus

Niveau
0
23 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci de votre retour.

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 8819 réponses publiées
  • 1799 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Idéalement revoir le médecin du travail permet d’avoir un appui pour la contestation...