l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

comment reclamer mes ij a mon employeur?

après 3 mois d'arret mon employeur me verse que la moitié de mon salaire, les ij vont vers mon employeur. comme je suis dans la fonction publique mon employeur ne me les reverse pas. vers qui je dois m'adresser après plusieurs courriers vers vous?.l'inspection du travail ne s'occupe pas du public.je ne sais pas vers qui me retourner pour que l'on m 'aide à avoir mes droit, car je suis en demi traitement depuis 7 mois?

bibounette

bibounette

Niveau
0
6 / 100
points
  • 7 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour bibounette,

Je vous invite à vous rapprocher d'un délégué du personnel dans un premier temps afin d'évoquer cette question. Si cela n'aboutit pas, vous pourrez contacter votre centre de gestion (département).

N'hésitez pas à consulter le portail de la fonction publique pour en apprendre plus.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9611 réponses publiées
  • 1879 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je ne comprends pas? Votre demi-traitement correspond sans doute à ce que verse la CPAM.

Depuis le début de votre arrêt la CPAM vous verse 50% de votre salaire brut (qui transite par votre employeur). Celui-ci vous les reverse avec un complément jusqu'à 3 mois. Puis aprés vous n'avez plus le maintien il vous reverse donc les IJ.
Par contre si ce qu'il vous reverse est moindre que ce que la CPAM lui verse, il est en tort. Vous pouvez le lui rappeler et à défaut demander à votre CPAM de mettre fin à la subrogation pour ainsi percevoir directement les IJ