l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Renter dans le parcours de soins "à postériori"?

Bonjour,

J'ai vu un psychiatre sans prévenir mon médecin traitant au préalable. Le psychiatre m'a donc pris "en urgence" pour assurer tout de même un remboursement correct. Comme j'ai constaté que le psychiatre et sa méthode me conviennent bien, j'ai décidé de demander à mon médecin traitant une recommandation afin de rentrer dans le parcours de soins.

Mon médecin traitant, de manière très peu professionnelle, s'est vexé parce que je ne lui en parle qu'en ayant déjà vu le spécialiste. Ainsi, il refuse de me faire la recommandation demandée, sachant qu'il veut bien me conseiller d'autres psychiatres.

Comme je ne souhaite pas changer de spécialiste, suis-je condamné à le payer "hors parcours" pour toutes les consultations à venir ? Ou est-ce qu'il y a moyen de rentrer dans le parcours de soins "en cours de route" (en changeant de médecin traitant ou en déclarant tout simplement le psychiatre comme médecin traitant, par exemple) ?

À mon sens, le généraliste recommande un type de spécialiste (psychiatre, neurologue, cardiologue...) mais on est libre de choisir son médecin spécialisé, même si la recommandation est adressée à un "cher confrère" bien précis. Est-ce correct ?

Merci d'avance

seaborn

seaborn

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour seaborn,

Si vous avez bien un médecin traitant déclaré que votre dossier, vous pouvez consulter directement (sans l'accord de votre médecin traitant) :

  • un gynécologue,
  • un ophtalmologue,
  • un psychiatre ou un neuropsychiatre si vous avez entre 16 et 25 ans,
  • un stomatologue.

Le médecin cochera la case "accès direct spécifique" sur votre feuille de soins.

En dehors de ces actes prévus en accès direct autorisé, vous devez avoir été orienté par votre médecin traitant vers l'un de ces médecins spécialistes, sinon vous serez moins bien remboursé.

Même si votre médecin traitant vous oriente vers un confrère, vous êtes libre de choisir le spécialiste de votre choix. L'important est d'avoir une prescription médicale.

Pour plus de détails sur la prise en charge des consultations, cliquez ici, rubrique "vous consultez un médecin correspondant sur avis de votre médecin traitant".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile