Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Rendez-vous avec une infirmière en lieu et place du médecin conseil

Je suis en arrêt maladie depuis le 6 juillet 2021 suite à un lymphome à haut grade B au stade IV. Je perçois des indemnités de l'assurance maladie depuis cette date. J'ai été convoqué Le 9 février 2022 par un médecin conseil pour estimé mon état de santé. Mais en fait j'ai été reçu par une "infirmière" en lieu et place du médecin. A l'issu de cet entretien, le 14 février 2022, j'ai reçu un courrier du médecin conseil me précisant que mes indemnités cesseront d'être versées car à compter du 16 mars 2022 mon état de santé sera stabilisé. Il doit posséder une boule de cristal ce médecin. Je vais contester cette décision premièrement parce que je n'ai pas été examiné par un médecin ensuite parce que 1 docteur vient de me prescrire un nouvel arrêt de travail de 6 mois et un autre médecin généraliste confirme la décision du premier. Que puis-je faire au cas où je n'obtiendrais pas gain de cause.
Cordialement

KERL83

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour KERL83,

Je vous conseille tout d'abord de vous référer au courrier que vous avez reçu qui vous précise les voies de recours en cas de contestation de la décision prise par le médecin conseil. 

Vous pouvez également prendre connaissance de cet article issu du site ameli.fr intitulé "Comment contester une décision ?" qui vous renseignera au sujet des différentes voies de recours.

Votre état est peut-être stabilisé, cela ne veut pas dire que vous êtes guéri mais que votre état n’évoluera pas (amélioration ou dégradation). Si tel est votre cas, le médecin conseil a pu vous notifier un passage en invalidité. Je vous invite alors à faire le point avec votre caisse pour toute question nécessitant un accès à votre dossier personnel.

Je vous souhaite bon courage dans vos démarches. 

Ce post vous a-t-il été utile ?

63% des internautes ont trouvé cette réponse utile