Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Suspension IJ

Bonjour,
En AT depuis le 12/07/22, j'ai eu rdv avec le médecin conseil le 04/01/23 où il m'informe que l’arrêt ne peut plus être prolongé de plusieurs mois. Il faut rapidement (15j) envisager avec la médecine du travail un retour à une activité professionnelle (à temps partiel ou complet).
J'ai pris immédiatement rdv avec la médecine du travail qui a valider une reprise en MTT.
Mon médecin traitant m'ai prolongé jusqu'au 27/01/23 pour une reprise en MTT à compter du 30/01/23.
J'ai reçu entre temps un courrier de la CPAM m'informant de la suspension des IJ à compter du 13/01/23.

Suite à la prolongation de la part de mon médecin traitant, est ce que les IJ vont être prolongées jusqu'à ma reprise prévue le 30/01 ?
Et est ce que la mise en place du MTT risque d’être remise en question par la CPAM ?

Merci pour vos réponses.
Cdt

kenpoliv

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour kenpoliv,

Le médecin conseil est le seul à pouvoir prendre la décision de suspendre vos indemnités journalières.

Depuis le 1er janvier 2022, pour contester une décision d'ordre médical prise par votre caisse primaire d’assurance maladie, vous devez saisir la commission médicale de recours amiable (CMRA). La CMRA doit être saisie dans les 2 mois qui suivent la notification de la décision contestée.

Elle dispose de 4 mois à compter de la réception du recours pour rendre sa décision. En l'absence de réponse, le silence de la CMRA vaut rejet et ouvre les délais de recours pour saisir le tribunal judiciaire (TJ) (Pôle social).

Vous trouverez de plus amples informations sur le site ameli.fr en consultant l'article "Saisir la commission médicale de recours amiable (CMRA)".

Néanmoins, nous n'avons pas accès à votre dossier personnel sur ce forum. Nous ne sommes donc pas en mesure d'identifier précisément votre situation et de vous confirmer la suspension de vos prestations.

Je vous suggère donc d'effectuer un point complet avec votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) depuis l'Espace d'échanges de votre compte ameli ou par téléphone au 36 46.

Vous trouverez également toutes les adresses et les horaires des points d'accueils sur le site ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20428 réponses publiées
  • 1720 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Oui tout est remis en question non par la cpam mais par le médecin conseil.

Demandez à votre médecin de prendre contact avec lui