l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La CSS bien plus chère pour les anciens bénéficiaires de l’ACS qui sont désavantagés : n’est-ce pas un recul social ,

Jusqu’à ce jour, avec l’ACS le reste à charge pour la souscription à ma mutuelle, me revenait à 53 € pour l’année.
Si je j’adhère à une complémentaire dans le cadre de la CSS, cela va désormais me coûter 252 € par an, soit pratiquement 200 € de plus qu’avec l’ACS ( ce qui reviendra à multiplier pratiquement par cinq le montant de ma cotisation ! soit une augmentation de... 476 % !!! ).
On nous répond « oui, mais les prothèses auditives et dentaires seront mieux remboursées » ce qui est un prétexte fallacieux pour expliquer cette augmentation de cotisation démesurée.
La plupart des gens aux revenus modestes, préfèrent payer moins de souscription quitte à se faire moins bien rembourser les prothèses auditives et dentaires qui sont des demandes plus rares et qui ne justifient pas une augmentation de cotisation aussi importante.
En outre, on nous explique que, certes, même si la participation est « légèrement » plus élevée, on est dispensé de l’avance des frais chez les professionnels de santé.
Mais c’était déjà le cas avec l’ACS, qui en plus nous exonérait des dépassements d’honoraires en secteur 2.
Et on veut faire passer ça pour une mesure sociale ! Quelle honte !
Pauvres ne signifie pas idiots Mesdames et Messieurs les Politiques... car on nous prend « un peu » pour des demeurés en vantant les pseudo avantages du nouveau dispositif pour les gens modestes.
Ce qui est choquant, c’est que la Ministre de la Santé a essayé de nous faire croire à grand renfort de com, pour ne pas dire de propagande, que la CSS, allait permettre à un plus grand nombre de personnes ayant des revenus modestes, de souscrire à une Complémentaire Santé...
Bien sûr, c’est très logique et très crédible... : pour ce faire, on augmente donc de manière pharamineuse le montant de la cotisation... c’est ce qu’on a dû leur enseigner à l’ENA ou à Sciences-Po...
Personnellement, avec mes revenus mensuels de 500 € ( et qui plus est, en étant chômeuse en Situation de Handicap mais sans percevoir l’AAH ) je ne pourrai plus souscrire à une complémentaire santé.
Alors, de deux choses l’une : ou la Ministre ne sait pas compter ( ce que je ne pense pas, car je crois qu’elle compte bien... sur les pauvres, pour faire rentrer des sous dans les caisses de l’État, quitte à les rendre plus pauvres et plus démunis encore ) ou on nous raconte « des cracks » comme dirait son donneur d’ordres qui en l’espèce, s’y connait...

PlumeAcidulée

  • 3 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par PlumeAcidulée

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Vollen

  • 5 questions posées
  • 27 réponses publiées
  • 1 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je ne comprends qu avec vos 500 euros mensuels vous n ayez pas droit a la css sans participation financière ?

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9709 réponses publiées
  • 1167 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Comme vous le dites ces décisions ne relèvent pas de la cpam mais du gouvernement

La cpam applique les lois votées la haut

PlumeAcidulée

  • 3 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

MA RÉPONSE À VOLLEN :
Vous avez raison, en 2019, on m’a refusé à tort la CMUC.
J’ai dû saisir le Tribunal De Grande Instance pour faire valoir mes droits à ce qui était anciennement la CMU C.
Ça a été le parcours du combattant et je ne compte plus les courriers que j’ai dû rédiger pour cette affaire...
Heureusement, bien qu’étant en situation de handicap, mon cerveau lui, ne fonctionne pas encore trop mal et je suis en mesure de rédiger et d’argumenter ( ce qui n'est pas toujours le cas des personnes dans la précarité qui auraient droit à la CSS sans participation financière et qui elles, ne peuvent se défendre lorsque leurs droits leur sont refusés à tort).
Au bout de 10 mois de procédure et de mise en délibéré, une décision de Justice a été rendue et m’a attribué la CMU C que la CPAM m’avait refusée à tort.
Malheureusement, dans cette période, le temps que la justice fasse son travail, j’ai eu un accident, outre mon handicap, ce qui m’a obligé à souscrire à une mutuelle ( alors que j’aurais dû en bénéficier gratuitement puisque j’avais droit à la CMU C ) et avant d’avoir pu souscrire à cette mutuelle, j’ai dû payer tous les frais de santé.
Une fois la décision de justice rendue, j’ai demandé le remboursement de ces frais, puisque je n’aurais pas dû les régler du fait que la CMU C aurait dû m’être attribuée.
J’en ai fait la demande en joignant les factures et j’ai même saisi la Médiatrice de la Sécurité Sociale qui m’a répondu qu’elle avait transféré mon dossier au service Pôle Frais de Santé, m’assurant qu’il reviendrait vers moi.
C’était en janvier 2020... et j’attends toujours...
Je réclame le remboursement de ces frais depuis que la justice a tranché en ma faveur ( en juillet 2019 ) et je suis retournée plusieurs fois à La Caisse Primaire dont je dépends ( la dernière fois en février 2020 ).
Réponse laconique des conseillères : « votre dossier n’est pas passé aux oubliettes, il est en cours de traitement... » entre temps il y a eu la crise sanitaire catastrophique que l’on connait, ce qui fera un prétexte supplémentaire ( s’il en était besoin... ) pour ne pas me rembourser mes frais...
Quant à la mutuelle que j’ai dû payer à tort, La CPAM a été claire à cet égard : il faut à nouveau saisir le Tribunal si je souhaite être remboursée alors que j’ai été contrainte d’y souscrire à cause du refus à tort de la CMUC...
Voilà où en sont les choses...
Parallèlement on ne lutte que très mollement contre  la fraude monumentale aux cartes vitale, émises sur la base de faux document et qui coûtait déjà l’année dernière, 138,6 millions d’euros à la Sécurité Sociale ( et… au contribuable…  ) escroquerie démasquée par la Sénatrice Nathalie Goulet qui n’a de cesse de la dénoncer…
Il est inexplicable et inacceptable dans ce cas, que les honnêtes gens qui ont des droits légitimes, aient autant de tracas pour les obtenir, alors que les fraudeurs ne sont que très peu inquiétés...
Quoi qu’il en soit, merci à Vollen de son commentaire tout à fait sensé

Vollen

  • 5 questions posées
  • 27 réponses publiées
  • 1 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci de votre temoignage plume acidulee,votre parcours du combattant pour reclamer vos droit et faire valoir ceux ci ne peuvent que suciter admiration pour toutes les personnes qui sont dans votre cas et moi meme y compris.le refus cmu c qui vous a ete injustement refusé alors que vous etiez dans votre droit.votre parcours est sensiblement le mien et comme vous j ai dû me battre pour faire valoir mes droits.ne desesperez pas,moi aussi je suis dans l attente d une decision .perseverez.merci pour votre temoignage. La css est un recul mais il faut impérativement se soigner.ne perdez pas espoir d obtenir gain de cause.vous etes dans vos droits il faut les faire respecter