l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Rupture conventionnelle et arrêt maladie

Bonjour,
En arrêt longue maladie, une rupture conventionnelle est lancée avec mon employeur. Il y aura la signature de la convention puis les délais légaux (rétractation, homologation)
Est ce compatible avec mon arrêt ? Pourrai je continuer à percevoir des indemnités journalières pendant cette procédure ? Sachant que j’ai un maintien de salaire.
Ou l’arrêt doit il être fini et si oui à quel moment (date de signature ou date effective de la rupture?)
Merci d’avance

Charlotte

  • 2 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Charlotte

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 7996 réponses publiées
  • 1173 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Vous pouvez continuer à percevoir vos IJ

Néanmoins si vous faites cette rupture car vous ne pouvez plus travailler vous êtes perdant....
1/ vous n’aurez plus de maintien de salaire
2/ mieux vaut un licenciement pour inaptitude

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Charlotte

  • 2 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci pour votre réponse. Et ce jusqu’à qu’elle (j’ai entendu qu’il ne fallait plus être en arrêt à la signature ou date de rupture ?)
Je suis en arrêt suite à un burn-out et en arrêt depuis plus de 2 ans. Un arrêt maladie a été fait et non accident de travail ou maladie professionnelle.
Le problème étant que la médecine du travail est directement liée à mon employeur. Je ne prend donc pas le risque d’une visite, cette entreprise, je ne peux plus. Le but est de casser avec eux afin de pouvoir aller de l’avant même si l’inaptitude serait plus avantageux financièrement. Et prendre les choses en main me permet moralement de ne plus subir mais de reprendre le contrôle de ma vie.
Cordialement

Bonjour Charlotte,

Une réponse à une question similaire a déjà été publiée sur le forum.

Vous pouvez en prendre connaissance en vous rendant sur ce topic intitulé "Rupture conventionnelle pendant un arrêt maladie".

Je vous souhaite une excellente journée.