l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Arrêt de mes I. J.?

Je suis en arrêt maladie depuis le 2 août 2018 pour un burn out sévère. Je consulte médecin traitant et psychologue depuis le début. J'ai dû Xanax et du seroplex à prendre en grande dose tous les jours. Le 10 décembre 2018, convocation du médecin conseil. Au terme de cet entretien alors que je lui explique qu'il m'est impossible de reprendre mon travail suite à de nombreuses pressions et autres, que je suis incapable de faire quoi que ce soit au domicile, pas de cuisine, pas de ménage, juste un grand vide et beaucoup de larmes. Elle a estimé que ça suffisait et décidé de m'arrêter des IJ le 21 décembre.... Soit 10 jours après, ne me laissant pas le temps réel et acceptable pour entreprendre quelque démarches que ce soit. La psy me dit que c'est pas possible à mon stade de reprendre, mon médecin idem, le médecin du travail me confirme que je ne peux pas reprendre non plus et pourtant la cpam estime que c'est bon pour eux ! Je n'ai pas eu d'idée noire jusqu'ici, veulent ils me pousser au pire ? Au je un recours contre ce médecin conseil qui n'a même pas pris le temps de m'écouter ? Si elle m'oblige à reprendre le travail, puis je m'arrêter derrière si ça continue de ne pas aller ?

Barmag45

Barmag45

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Barmag45,

Nous sommes navrés pour les difficultés que vous rencontrez.

Toutes les décisions prises par votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) sont contestables, qu'elles soient administratives ou médicales.

Je vous invite à vous rendre sur notre site, ameli.fr, rubrique "Comment contester une décision ?".

Je vous conseille également de vous rapprocher du service conciliation et du service social. Vous pouvez entreprendre cette démarche par mail, depuis la messagerie de votre compte ameli, ou par téléphone au 36 46.

Bon courage dans vos démarches.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant