l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

certificat de consolidation et soins ?

Bonjour, victime d'un A.T en janvier dernier, j'ai été suivi pour des douleurs violentes et incapacitantes à l'épaule.Ces soins ne donnant par de résultats probants, mon medecin me délivre en date de novembre dernier une attestation de continuité de soins pour une année ( kiné ou chirurgie ou cure..) selon l'aggravation ou non de mon problème.Il y est spécifié que c'est " consolidé avec des séquelles". L'assureur de mon employeur me demande un certificat de consolidation antidaté au mois de novembre ! pour missionner un expert et établir le préjudice.Je craint cela ne solde mon dossier et qu'il me soit difficile de pouvoir continuer les éventuels soins futurs car j'ai toujours des douleurs au quotidien. De plus réouvrir le dossier si ces séquelles s'aggravent me semble compliqué.J'ai la sensation que c'est une " histoire d'argent " et de prise en compte des soins qui prime plus que l'interêt de la personne.
Qu'en pensez vous ?, connaissez vous des faits similaires pour en établir une marche à suivre ?
Merci , cordialement

kriss

kriss

Niveau
0
4 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour kriss,

Aprés consolidation, certains soins peuvent être pris en charge à 100% au titre de l'assurance accident du travail ou maladie professionnelle avec dispense d'avance des frais sous réserve des conditions suivantes :

- les soins doivent être médicalement justifiés

- ils doivent être en rapport avec les séquelles imputables à l'accident du travail ou trajet ou la maladie professionnelle

Lorsque votre médecin déclare votre état consolidé cela signifie que les lésions prennent un caractère permanent. Les séquelles entrainent alors une incapacité permanente.

Il convient de distinguer les séquelles indemnisables qui pourront donner lieu à une indemnisation au titre d'une rente et les séquelles non indemnisables qui au regard des éléments médicaux ne pourront pas donner lieu à une indemnisation au titre d'une rente. C'est le médecin conseil qui se prononce sur le caractère indemnisable ou non indemnisable des séquelles.

Ne pouvant répondre pour l'assureur de votre employeur, je vous invite à prendre contact avec ce dernier.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur l'incapacité permanente suite à un accident de travail en suivant ce lien.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile