Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

indemnité journalières

j'ai été en arrêt maladie du 30 octobre 2023 jusqu'au 18/02/2024 puis mi -temps thérapeutique jusqu'au 25 mai. courrier de la CPAM qui stoppe le paiement des IJ à cette date. si mon médecin me prescrit un arrêt maladie totale le 26 mai, est ce que je percevrai les IJ ou pas ? merci pour votre réponse

fred plqt

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par fred plqt

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21184 réponses publiées
  • 1729 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non vous que vous avez un arrêt des IJ

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

fred plqt

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je ne comprends pas. Les ij s’arrêtent avec le mi temps thérapeutique au vu du courrier cpam. Mais si mon médecin decide que je ne reprenne pas le travail donc je ne percevrais aucune indemnité ? Cordialement

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21184 réponses publiées
  • 1729 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non, les IJ s’arrêtent tout court
Si le médecin conseille estime que le temps partiel n’est plus justifié, il ne va certainement certainement pas estimer qu’un arrêt complet est justifié

Si votre médecin vous remet en arrêt, vous ne serez pas indemnisé.

Par compte, vous pouvez contester la décision du médecin-conseil

Bonjour fred plqt,

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic intitulé "Le médecin traitant peut-il prolonger l'arrêt si le médecin conseil a notifié qu'il n'était plus médicament justifié ?". Je vous conseille de lire tout le fil de discussion.

Je vous souhaite une bonne journée.

fred plqt

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour,
J'ai bien compris que lorsqu'on est victime de harcèlement au travail, que l'on fait un Burn out, que l'on est traité pour une dépression sous anti-dépresseur, je dois retourner sur mon lieu de travail où je subis le harcèlement de mon supérieur hiérarchique tout en prenant le traitement !
l'interlocuteur du médecin conseil que j'ai eu au téléphone, a bien fait son travail, la personne m'a dit de retourner au travail car la dépression n'était pas reconnue et donc prendre des médicaments pour "béquille". Je ne vous remercierai jamais assez sur le fait que même mon médecin n'a pas compris votre décision. Je n'ai aucune solution pour m'en sortir financièrement mais je comprends ce n'est pas votre problème, il faut réduire les couts de la CPAM et cela passe par mettre en difficulté financière des personnes qui ont travaillé toute leur vie et lorsqu'il y a un problème grave, car j'ai eu un passage à vide, on me répond de me débrouiller !!! MERCI

Bonjour fred plqt,

Nous comprenons les difficultés que vous exprimez et sommes navrés pour les désagréments occasionnés.

Si vous n'êtes pas d'accord avec la décision prise par votre caisse, sachez que vous pouvez la contester en utilisant les voies de recours indiquées dans la notification reçue : les voies de recours.

Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter la médiation de votre CPAM. Pour cela, je vous invite à consulter la rubrique "Comment saisir le médiateur ?" de notre site ameli.fr.

Bonne journée.