Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Indemnités pathologique/grossesse

Bonjour,
Suite a un burn out professionnelle il y a plus d'un an, et une lutte avec mon employeur pour faire reconnaître mon inaptitude, la sécurité sociale a arrêté de me rémunérer mon arrêt de travail au 15 avril. Je suis toujours en arrêt, et je suis enceinte de bientôt 33sa. Je passe en congé pathologique le 13 mai et en congé maternité le 26 mai. Est ce que j'aurais quand même des indemnités maternité et si oui, des le congé pathologique ou des le congé maternité ?
Merci pour vos réponses.

Twinkie

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Twinkie,

Si vous remplissez les conditions d'ouverture de droits au paiement du congé pathologique et congé maternité, les indemnités journalières maternité vous seront versées.

Vous trouverez les conditions d'ouverture de droits en consultant ce topic sur le calcul des indemnités en maternité : "Indemnités grossesse - Congé maternité". Votre employeur devra établir une attestation de salaire en maternité pour le calcul des indemnités du congé pathologique et du congé maternité.La période de référence pour le calcul sera celle des 3 mois avant le début de votre arrêt maladie.

Vous trouverez davantage d'informations sur cette page du site ameli.fr concernant le congé maternité.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20436 réponses publiées
  • 1719 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Au vu de ce que vous indiquez, je dirais oui, sans problème pour le congé maternité

Pour le congé pathologique, je suis moins catégorique parce que ça reste en arrêt maladie mais en soi, vu que ce n’est pas la même pathologie, je pense que ce sera bon