Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrêt Maladie professionnelle et congés maternité... Fiscal et durée

Bonjour, actuellement en arrêt pour maladie professionnelle. Réponse accord MP en janvier 2023 pour une MP en date d'août 2021.
Entre temps j'ai repris 6 mois en mi temps thérapeutique en 2022, pour une rechute en arrêt totale, voilà maintenant 1 an et demie.
Ayant reçu un accord tardif pour la MP, mes déclarations d'impôts sur le revenu 2021 et 2022 sont elles à rectifier sachant qu'une MP et à 50% exonéré et que je suis en subrogation (paiement rétroactif effectué par la CPAM à mon employeur puis à moi).
La CPAM ne m'a pas fourni de rectificatif concernant les revenus fiscal annuel.

Je suis en plus d'être en arrêt pour MP, enceinte, bientôt en congé maternité, suis je obligé d'être en arrêt pathologique les deux semaines avant le congé ou est-ce possible de rester en MP par mon médecin?
Sachant qu'un arrêt est de maxi 3 ans est-ce que celui ci prend fin 3 ans à partir de la date de maladie professionnelle ? Sachant que j'ai eu l'accord 1 an et demie après et sachant qu'il y à eu du mi temps thérapeutique et un congé maternité ???
Merci aus personnes qui prendront le temps de me répondre, j'espère avoir été clair, pas évident comme situation.
Bien cordialement

Anonyme

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Anonyme

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.
  • 2 questions posées
  • 19461 réponses publiées
  • 1659 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Il faut faire la demande à la CPAM pour les relevés fiscaux rectificatifs

Le congé pathologique n'est pas obligatoire.

Un arrêt est de maxi 3 ans pour la maladie. pas pour la MP

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Anonyme

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Elryn. J'ai contacté la CPAM pour les relevés fiscaux mais me disent qu'une simple attestation d'indemnités journalières suffira au service des impôts pour la rectification, hors je suis pas sûr que cela leurs suffisent , j'ai bien insisté sur le fait qu'ils leurs faut un montant annuel et toujours la même réponse .

Le congé pathologique n'est pas obligatoire, puis rester en arrêt mp?

Je pensais que c'était 3 ans maximum c'est ce que ma dit la CPAM encore une, alors à combien de temps avons nous pour nous guérir ?

Bien cordialement

  • 2 questions posées
  • 19461 réponses publiées
  • 1659 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour avoir été, dans le cas, j’ai en effet toujours corriger le montant de mes indemnités journalières et les impôts ne m’ont jamais rien demandé et le délai de prescription est passé… et quand j’avais appelé les impôts, il m’avait dit que mes relevés d’IJ pouvait justifier ma situation…

Concernant le congé pathologique, ce n’est pas un droit absolu il doit être prescrit. Si votre médecin ne le prescrit pas. Il n’y a même pas lieu d’en parler. Vous continuez votre arrêt de maladie professionnelle.

Concernant les arrêts maladie, je le redis. C’est en effet trois ans pour de la maladie normale mais dans le cadre d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail il n’y a pas de limite après. Peut-être que le service médical de votre CPAM consolide les gens au bout de trois ans mais ce n’est absolument pas Une règle absolue

Anonyme

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci pour toutes les infos qui me sont précieuse.

Mon médecin veut me passer en arrêt pathologique les deux semaines avant mon congé maternité, je ne comprends pas pourquoi, je verrai avec elle à ce moment là....

Je vais prendre un rdv physique avec la CPAM car par téléphone ça m'a l'aire compliqué.

Merci à vous

  • 2 questions posées
  • 19461 réponses publiées
  • 1659 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Il faut lui expliquer simplement que ce n'est pas intéressant pour vous et que votre AT justifie toujours un arrêt.

Bonjour Anonyme,

En effet, les indemnités journalières versées au titre d'une maladie professionnelle ne sont imposables qu'à hauteur de 50 %.

Je vous invite à refaire le point avec votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) afin d'obtenir un relevé fiscal rectificatif.

Les coordonnées de votre CPAM sont indiquées sur ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Concernant le congé pathologique, je vous recommande la lecture de ce topic intitulé "Le congé pathologique est-il obligatoire ? ".

Je vous souhaite une très bonne journée.