Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Affilié fonction hospitalière depuis 20ans , je souhaite reprendre mes études, en financement autonome pendant 4 ans

Bonjour,
Travaillant dans l'hospitalité depuis 20 ans, je souhaite reprendre mes études en autofinancement pendant 4 ans., je serai donc sans revenu.
Mon interrogation est pour la couverture maladie.. Comment cela se passe til?
Faut il un Minimum d'heures de travail pour continuer à y prétendre ? Un régime spécial adulte étudiant existe t il ? Autre solution ?
Merci pour l'aide à venir

Nino

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Nino,

Dans le cadre de la protection universelle maladie (PUMa), toute personne majeure, sans activité professionnelle, a droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel si elle réside en France de manière stable et régulière.

Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture sur ameli.fr, l'article :"Vous n'avez pas d'activité professionnelle".

Pour faire le point sur votre dossier, je vous invite à interroger votre caisse primaire d'assurance maladie depuis la messagerie de votre compte ameli.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 13198 réponses publiées
  • 1432 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Des lors que vous vivez en France de manière stable et régulière, si il n’y a pas pour vous de sécu au titre des études, il y en aura au titre de la PUMA.
La cpam vous demandera de justifier de votre résidence en France régulièrement (facturé à votre nom) et l’URSSAFF vous fera payer une cotisation en fonction de vos revenus ou en fonction de la situation d’un éventuel conjoint (si vous êtes mariée ou pacsée et que ce conjoint cotise, il vous couvre également)