Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Comment affilier ma fille majeure à la CNS au Luxembourg , pays où je suis travailleur frontalier .

Ma fille doit passer un examen invasif important pour sa santé et les délais de rdv sont moins longs au Luxembourg . Sur le site de la CNS , il est écrit que la caisse de maladie du pays de résidence transmet à la CNS une attestation (formulaire S073) prouvant que les membres de famille sont affiliés du chef de l'assuré qui est affilié au Luxembourg. Pouvez vous le faire ?

daftseb

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour daftseb,

Si vous êtes affilié en France en tant que travailleur frontalier dans un autre pays membre de l'Union européenne, vous bénéficiez du report de vos droits en France grâce au formulaire S1. Seul votre état d'activité peut vous remettre un formulaire S1 pour votre dossier et non la France. 

Votre fille majeure, est affiliée en France à titre personnel sur critère de résidence et/ou d'activité. Le formulaire S1 ne pourra lui être délivrée que dans certaines conditions, selon sa situation.

Si votre fille ne pouvez procéder au report de ses droits au Luxembourg par le biais du formulaire S1, elle devra utiliser sa carte européenne d'assurance maladie (CEAM) pour les soins urgents ou inopinés effectués au Luxembourg.

Pour des soins programmés, je vous invite à consulter ce topic sur les soins programmés.

Votre question nécessite de prendre connaissance de son dossier. La caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de son lieu de résidence étant la seule à pouvoir y accéder, je vous invite à la contacter, depuis l'Espace d'échanges de son compte ameli ou par téléphone au 36 46.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant