Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Invalidite avec arrêt de travail et retraite

Invalidite cat. 2 avec arrêt de travail depuis 2016 et 62 ans au 1er mars 2022 , la retraite est elle obligatoire.
Étant toujours dans l effectif de ma société donc en activité professionnelle avec arrêt de travail adresse à l employeur et non la CPAM comme la réglementation le précise, puis je continuer à percevoir mon invalidite jusqu a 67 ans d autant plus que au 1er mars 2022 , je n aurais pas tous mes trimestres . La carsat et prevoyance confirment l invalidite jusqu'à 67 ans car je rentre dans ces critères. Si oui , quelles démarches à faire auprès de la CPAM INVALIDITE . Fournir de nouveaux les arrets de travail , bulletin de salaire , contrat de travail ..... quelle est la procédure exacte à suivre car il est bien noté qu une invalidite se transforme en retraite à 62 ans
Étant donné ma situation d aujourd'hui, je ne prétends aucunement demander ma retraite etant toujours salariée cadre en arrêt de travail et surtout n ayant pas tous mes trimestres .
Merci de votre réponse

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Pp,

Je vous invite à consulter les réponses apportées dans ce topic intitulé "62 ans, maintient pension d'invalidité, salarié en arrêt maladie, création micro-entreprise ?".

Sont considérées comme exerçant une activité professionnelle, sans condition minimale d'activité exigée, les personnes :

- titulaires d’un contrat de travail en vigueur en cas d'activité salariée.

L'idéal dans votre situation et pour obtenir une réponse personnalisée, en fonction des éléments de votre dossier, serait de prendre rendez-vous auprès de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM).

Vous avez la possibilité de prendre rendez-vous directement depuis la page d'accueil de votre compte ameli dans la rubrique "Mon agenda" puis "Prendre un rendez-vous" pour les questions concernant les points suivants :

- la complémentaire santé solidaire (sélectionnez "Demande de CMUC ou d'ACS" comme motif de rendez-vous)
- la demande de pension d'invalidité,
- la demande de capital décès,
- les soins à l'étranger,
- les cures thermales,
- les frontaliers Suisses,
- les indemnités journalières d'arrêt de travail.

Si vous n'avez pas de compte ameli ou si vos interrogations se portent sur d'autres sujets, vous pouvez alors prendre rendez vous par téléphone au 36 46 ou en vous présentant directement à l'accueil de l'une de nos agences.

Je vous souhaite une bonne journée.


Ce post vous a-t-il été utile ?

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Mélanie

  • 5245 réponses publiées

Mélanie, 30 ans, maman de deux jeunes enfants. Persuadée qu’une journée sans rire ...

Voir le profil

Bonjour Pp,

Je vous invite à consulter la réponse apportée sur ce topic intitulé "Fin invalidité et retraite".

Pour toutes questions concernant votre retraite, il convient de contacter la caisse d'assurance retraite et de santé au travail (Carsat).

Bonne journée.

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Mélanie, merci de votre retour mais j ai déjà consulté et écrit à la CPAM , effectivement je sais que si vous exercez une activité au delà de la retraite en invalidite , celle ci peut continuer à être versée.

Mais dans mon cas , comme précisé, invalidite et activité professionnelle avec arrêt de travail . Donc le maintien de l invalide est maintenu ou non ? 62 ans retraite pour inaptitude pas possible car je fais partie toujours de l effectif de l entreprise EN ARRET DE TRAVAIL sachant que l invalidite et le contrat de travail , 2 choses différentes et mon contrat CDI n à jamais été rompu . D ou invalidite toujours actualité et contrat de travail aussi . Donc qui pourrait me confirmer que je peux continuer à percevoir mon invalidite au delà de 62 ans à savoir 1er mars 2022 .
La carsat confirme bien que c est possible d ailleurs , j avais une notification qu ils sont prêt à annuler , idem pour la prévoyance mais qu en est il de la CPAM ,j aurais souhaiter avoir un rdv pour en discuter clairement car je suis tenue par les temps , 1er mars 2022 dans peu de temps et plusieurs démarches à faire . Merci de votre retour avec la réponse réglementaire.

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour ,

Rdv déjà prévu effectivement plus simple merci

Cdlr

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

Suite rdv et phone avec expert invalidite ameli , questions complémentaires

Comme DIDIER précédemment expliqué son cas similaire au mien , à savoir invalidite toujours effectif de ma société avec arrêt de travail et bulletin de salaire sans chiffre, je ne trouve pas l article qui dit que tant que nous ne sommes plus effective dans la société la pension invalidite doit se transformer en retraite. Toujours salariée., pas inaptitude car jamais passee devant médecine du travail , contrat non rompu d ailleurs indépendant de l invalidite et bulletin de salaire non noté 0.......donc quel est l article qui , dans cette situation , ne permet pas de continuer à percevoir sa prime d invalidite jusqu a 67 ans.??

D autres part , possibilité à priori de percevoir sa prime d invalidite si auto entrepreneur...

Mais j ai cru comprendre aussi si activité salarié d au moins 1 h rémunérée par mois possibilité de maintenir sa pension d invalidite via bulletin de salaire ou Cesu par un particulier.

Ceci étant, une retraire officieuse au 1er mars 2022, à quelle date devons nous vous faire part de cette activité salariale de 1h par mois afin de continuer à obtenir sa pension invalidite de la SS et de la prévoyance.

Faut il vous procurer un contrat si non, que devons nous simplement vous fournir pour valider cet emploi qui je pense à des avantages fiscaux pour l employeur .
Merci de votre réponse en retour

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Suite à ma demande précédente, pourrais je discuter avec ONA question complémentaire merci beaucoup

Bonjour Pp,

L’article L341-16 du Code de la sécurité sociale permet à une personne invalide qui exerce une activité professionnelle au-delà de l'âge légal de départ à la retraite, de cumuler son revenu d'activité avec la pension d'invalidité qui peut alors lui être maintenue cinq ans après l'âge théorique de départ en retraite (soit jusqu'à 67 ans depuis 2015).

Il ne suffit pas d'avoir un contrat de travail en vigueur, il faut que l'activité soit réelle et effective, sinon c'est un rejet "pas d'activité".
Si les bulletins de salaires sont à zéro ou s'il s'agit d'un maintien de salaire sans aucune activité réelle, vous ne pouvez prétendre au maintien de la pension.

Concernant vos droits à  la retraite, il convient de contacter la caisse d'assurance retraite et de santé au travail (Carsat) pour faire le point sur votre dossier. 

Je vous souhaite une bonne journée. 

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour GERALDINE

Ce sont les grandes lignes que je connais déjà.

Ce sont surtout les différentes démarches à faire
Pour ne pas être pénalisée et rester dans la réglementation
. Si maintien de l invaliditide et de ce fait la prévoyance complémentaire. Absolument être inapte à son travail donc passer par la visite du travail pour obtenir cette inaptitude et être licenciée par son employeur .
La prime de licenciement suspendrait elle la pension et prévoyance pendant une période du fait de la prime de licenciement .

Ceci étant licenciée obligation de reprendre une activité minimum 1h par mois pour maintenir la pension et la prévoyance jusqu à 67 ans . Faut il pouvoir trouver un employeur particulier ou autre pour 1 heure car ma santé ne me permettrait pas plus ...et cette heure de travail effective doit être officielle à partir de quand sachant retraite ou non au 1er mars 2022 .date anniversaire 62 ans .

Merci de votre réponse en retour

Cdlt

Donc ces 2 impératifs nous permettent de percevoir l invalidite jusqu a 67 ans . Je précise invalidite et prévoyance. Par ailleurs le fait de travailler 1 h par mois ne devrait pas diminuer de beaucoup les prestations d invalidte .
Du fait de ce licenciement, est il obligatoire de s inscrire à pôle emploi car à la recherche d 1 heure par mois , quel est l intérêt ?

Donc continuité de percevoir l invalidite , nous bénéficions toujours securite soins et hospitalisation et la mutuelle est annulée ou non . Devons nous souscrire une autre mutuelle.

Pp

  • 1 question posée
  • 8 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

Si inaptitude au 1er janvier , procédure 1 mois minimu pour licenciement , puis je trouver les 2 heures de travail en février avec contrat et bulletin de salaire pour annuler la retraite au 1er mars pour continuer à percevoir invalidite et prévoyance. En fait quelle est la date exacte pour trouver l emploi à fournir à la CPAM POUR MAINTENIR L INVALIDITE sachant que la date de retraite officieusement est le 1er mars 2022.

Merci de votre retour

Marie

  • 2 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour
Dans la même situation que vous mais 62 ans au mois d'août 2021 .
J'ai exercé un recours auprès de la Cra cpam qui n'a pas répondu donc rejet tacite et j'ai donc saisi le tribunal judiciaire.
Si jamais j'arrivais à avoir gain de cause je publierai immédiatement sur le forum afin d'aider les nombreux assurés dans notre cas .
C'est très dur ...plus de pension d'invalidité pas de retraite car évidemment je ne fais pas ma demande...je ne peux même pas prendre un avocat ...
Avez-vous trouvé une solution ?
Cordialement