Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

Pension invalidité

Bonjour,

Je perçois des indemnités chômage à pôle emploi. Mais je suis en arrêt maladie, affection longue durée. Je ne perçois rien de l'assurance santé. Je perçois une indemnité de pôle emploi. Mon médecin veut me mettre en invalidité cat 2. Que vais je perçevoir finalement ? Je précise que quand cette mise en invalidité sera effective je serais toujours au chômage. C'est un peu confus car je ne lis que des questions sur des personnes qui sont salariées quand elles sont mises en invalidité. Ce qui n'est helas pas mon cas... merci de votre réponse

Piano

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12037 réponses publiées
  • 1405 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Mais déjà si vous êtes en arrêt maladie vous ne devriez pas avoir de chômage mais des indemnités journalières comment ça se fait que vous ayez toujours vos indemnités chômage??

Piano

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non, en arrêt maladie, je ne touche rien de pôle emploi et rien de la cpam car je n'ai pas assez cotisé. Je sais juste que si je ne suis plus en arrêt maladie, il me reste des jours d'indemnisation.
Merci de votre question

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12037 réponses publiées
  • 1405 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Si vous n’avez pas assez cotisé pour les IJ… vous n’aurez pas assez cotisé pour une pension.
Il faut 600h de cotisation dans les 12 mois avant la demande ou avant l’arrêt