Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrêt initial Covid sans renouvellement suivi d’un nouvel arrêt initial

Madame, monsieur, je me retrouve dans une mauvaise position. En effet, j’ai été atteinte du Covid début juillet , j’ai donc eu un arrêt initial pour Covid, j’ai eu plusieurs renouvellement au vu de mon état jusque mi août.. J’ai consulté mon médecin à cette date à qui j’ai confié qu’il y a quelques moi j’avais posé des congés de mi août à fin août. Ayant de gros problèmes neurologiques depuis le Covid je n’étais pas prête à reprendre mon travail étant conseillère financière, et nous nous étions mit d’accord que si reprise il y avait ça serait à mi temps. Le temps plein est juste impossible au vu de mon état. Mon médecin m’a donc laissé sans arrêt étant sur Que c’était l’a médecin du travail qui allait me mettre en mi temps À ma reprise, mais celle ci lui informé la démarche à suivre, suite à la demande de mon médecin. Mon doc m’a donc refait un arrêt initial le fin août pour me mettre en mi temps thérapeutique le debut septembre. Je me retrouve pénalisé sur mes ij avec délais de carences. Mon mi temps est dû au Covid. Comment Mon médecin doit il récupérer son erreur pour que je ne sois pas pénaliser? Sachant qu’on ne sait pas qu’on je pourrait récupérer toutes mes facultés… et donc reprendre mon travail à temps complet… merci pour votre aide

Jenyyy

  • 1 question posée
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Laetitia

  • 4201 réponses publiées

Laetitia, 35 ans. De tout ce que j'ai fait, la chose dont je suis le plus fière, c...

Voir le profil

Bonjour Jenyyy,

Pour ne pas avoir l'application de la carence, il est nécessaire d'avoir une continuité dans les prolongations. Il existe une interruption dans vos arrêts du fait de vos congés payés, la règle des 3 jours de carence est donc appliquée.

Pour plus d'informations, je vous invite à consulter ce topic réalisé sur la prolongation d'un arrêt de travail.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12067 réponses publiées
  • 1396 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Les congés c’est une reprise de travail il est donc normal que vous ayez un arrêt avec carence après vos congés.

Concernant votre temps partiel thérapeutique il doit forcément être collé à un arrêt de travail à temps complet d’au moins quatre jours

Jenyyy

  • 1 question posée
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Madame bonjour, je suis entièrement d’accord avec vous un arrêt initial engendre un délais de carence mais je n’ai pas à subir les conséquences suite à une erreur. De plus un arrêt pour Covid, les ij sont à 80% du brut là je me retrouve à 60%. Merci pour votre réponse mais elle ne répond pas à ma question. Dois je mettre mon médecin en tord ?!?

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12067 réponses publiées
  • 1396 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

1/ votre arrêt maladie COVID n'était pas un arrêt dérogatoire, il est donc pris en charge comme un arrêt maladie pour grippe ou autre. Vous étiez malade (ce qui est différent des cas contact qui ne sont pas malade mais en arrêt dérogatoire)

2/ en quoi votre médecin a fait une erreur? Vous étiez malade donc en arrêt. Vous avez posé vos congés. Vous êtes revenue de congés et votre médecin vous remet en arrêt maladie pour vos soucis neuros avec un temps partiel pour septembre.
Quelle erreur? Aucune.
ca fait arrêt maladie de juillet: carence.
Congés,
Arrêt maladie août: carence
temps partiel en septembre.

Jenyyy

  • 1 question posée
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Et bien si il n’aurait pas dû interrompre mon arrêt car les conséquences sont du au Covid madame même mon médecin et la médecine du travail me l’ont confirmés. Alors pourquoi insister ? Et non il n’y a pas eu de carence pour mon premier arrêt et de plus Mes congés était déjà posé avant d’avoir le Covid. Bonne journée

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12067 réponses publiées
  • 1396 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Dans ce cas il ne fallait pas prendre vos congés même si ils étaient posés.
Soit vous auriez cumulé l'indemnité de CP avec vos IJ soit vous auriez eu vos CP annulés et reportés après votre arrêt maladie.

Ce n'est pas le médecin qui a interrompu votre arrêt: c'est vous en prenant vos congés...

Jenyyy

  • 1 question posée
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

C’est de l’acharnement et j’insiste sur le fait que : ça ne répond toujours pas à l’aide que j’ai demandé ...
si vous aviez lu correctement c’est mon médecin qui a voulu que je prenne mes congés pour laisser le temps a la médecine du travail de me mettre en mi temps thérapeutique, en l’occurrence ce n’est pas la démarche à suivre comme on a pu le constater.
Je réitère donc ma question : COMMENT PUIS JE RATTRAPER L’ERREUR DE MON MÉDECIN. MADAME ELRYN merci donc de ne pas répondre à ceux ci étant donné que vous n’avez pas de réponse me concernant. Bonne journée

Elryn

  • 2 questions posées
  • 12067 réponses publiées
  • 1396 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

En fait vous ne pouvez pas rattraper l’erreur de votre médecin car réglementairement c’est correct même si cette façon de faire vous pénalise de quelques jours de carence.

Jenyyy

  • 1 question posée
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour votre bonne information. Médecine du travail, médecin et moi même avions raison. La sécurité sociale vient de m’en informé. Mon médecin aurait su établir une prolongation et non refaire un arrêt car l’origine comme je l’ai dit reste le COVID. Donc il faut juste établir à nouveau une prolongation avec date antérieur et certificat …