Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Pourquoi une seule pharmacie de garde pour Fréjus (19 pharmacies) et Saint-Raphaël (15 pharmacies)

Accident Samedi 8 Mai Férié/ Passage Urgences Hôpital / une SEULE Pharmacie de garde à Saint-Aygulf (pour Fréjus et Saint-Raphaël, deux villes moyennes 52 000 et 32 000 habitants HORS SAISON le triple en été). File d'attente de 30 personnes. Presque plus d'attente qu'aux urgences de l'hôpital.

Naturellement, du fait de l'affluence, la pharmacie ne disposait plus de tous les médicaments. Obligé d'y retourner le dimanche matin.

Stupéfait qu'une seule pharmacie de garde soit ouverte pour ces deux villes qui regroupent plus de 80 000 habitants, hors saison touristique, alors que l'on y dénombre 34 pharmacies (15 à Saint-Raphaël, 19 à Fréjus).

Que se passera-t-il cet été avec une population qui aura au moins triplé ?

Renseignements pris auprès du syndicat des Pharmaciens tout dépend du secteur géographique DÉCIDÉ par la CPAM

INADMISSIBLE que ces deux villes n'aient pas chacune leur pharmacie de garde

La CPAM doit régler ce dysfonctionnement

Cordialement

Bardouini

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Bardouini,

Comme indiqué dans cet article "Rémunération des gardes des pharmaciens d’officine" du site ameli.fr pour les pharmaciens, l'article L.5125-17 du Code de la santé publique prévoit notamment "qu'un service de garde est organisé pour répondre aux besoins du public en dehors des heures d'ouverture généralement pratiqués par les officines dans une zone déterminée [...] son organisation est réglée par les organisations représentatives de la profession dans le département".

Le directeur général de l'agence régionale de santé définit le quartier d'une commune en fonction de son unité géographique et de la présence d'une population résidente. L'unité géographique est déterminée par des limites naturelles ou communales ou par des infrastructures de transport.

Toutes les officines de la zone, sont tenues de participer à ces services, sauf décision contraire prise par arrêté du directeur général de l'agence régionale de santé après avis du représentant régional désigné par chaque syndicat représentatif de la profession au sens de l'article L. 162-33 du code de la sécurité sociale, en cas de circonstances ou de particularités locales rendant impraticable ou non nécessaire la participation de l'ensemble des officines.

L'organisation des services de garde et d'urgence est réglée par les organisations représentatives de la profession dans le département. A défaut d'accord entre elles, en cas de désaccord de l'un des pharmaciens titulaires d'une licence d'officine intéressés ou si l'organisation retenue ne permet pas de satisfaire les besoins de la santé publique, un arrêté du directeur général de l'agence régionale de santé règle lesdits services après avis des organisations professionnelles précitées et du conseil de l'ordre des pharmaciens territorialement compétent. Le directeur général de l'agence régionale de santé adresse pour information cet arrêté au représentant de l'Etat dans le département.

L'Assurance Maladie n'est pas compétente pour définir les zones d'établissement des officines et des gardes.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant