Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Augmentation de mon taux d' incapacité sans date de consolidation ? Que dois je faire ?

Bonjour ,
Mon médecin traitant a constaté une aggravation de mon état de santé en 2019 . Je suis accidentée du travail et il s' agit de la seconde rechute . Le médecin conseil constate bien cette aggravation et augmente mon taux de 5/° sauf qu'il se trompe dans les taux . Je suis à 30/° et il part de 20/°. Forcément tout est erroné . Il me place à 25/° au lieu de 35/°. J' ai demandé immédiatement la correction de ces taux sans résultat . A côté de cela , il ne donne aucune date de consolidation sur le rapport médical . Il écrit que mon état de santé s' améliorera après les procédures qui sont en cours et qu' une fois terminées , il faudra réviser ce taux . Je ne comprends pas comment on peut acter d' une aggravation , augmenter un taux bien lié à mon ancien emploi et ne pas l' indemniser de manière illogique ? Dois je contester cette étrangeté devant le Pole Social ( ou le TCI ) car nous disposons d' un délai pour cela ? Au rythme des actions en justice , il y en aura pour des années avant qu' elles soient éteintes et durant des années , avant d' être revisitée , ma rechute bien actée ne serait pas indemnisée ? Merci de me dire si je dois déposer réclamation contre ce motif suspect et absurde . Je souligne que j' avais signalé en 2019 au médecin expert désigné par le Pole Social mes symptômes, mon médecin traitant l' a aussi constaté en 2019 , le médecin conseil en juillet 2020 Je souffre dans mon quotidien depuis plus de 18 mois sans consolidation ce qui aggrave mon état .

Toutoune

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Bonjour Toutoune,

La politique de confidentialité de ce forum ne nous permet pas de répondre aux questions impliquant un accès à votre dossier ou un échange d’informations personnelles. L’objectif est de protéger vos données personnelles.

Or, votre question nécessite de prendre connaissance de votre dossier. La caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre lieu de résidence étant la seule à pouvoir y accéder, je vous invite à la contacter.

Les coordonnées de votre CPAM sont disponibles sur ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Bonne journée.